• 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
,
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
reversés
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
arbres sauvés
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
litres économisés

Les livres au cœur d’une exposition !

Toutes les semaines, Arnaud, un amoureux des livres, nous rend visite (avec notre permission ;) ) et récupère des livres normalement destinés au recyclage. A cette fréquence ce nous n’avons plus à faire à un Amoureux des livres, mais à un VRAI bibliophile ! Mais derrière la petite anecdote se cache une histoire bien sympathique : si Arnaud se rend toutes les semaines dans notre atelier toulousain, c’est surtout parce qu’il participe au projet mis en place par Catherine Guiral, chercheuse au Royal College of Art à Londres. Voici le pitch du projet qu’ils mènent intitulé « Les Sciences et les Sciences Humaines, une culture de Poche et un terrain à arpenter par les objets : ou comment collectionner des revenants. » :

« Les Sciences et les Sciences Humaines, une culture de Poche et un terrain à arpenter par les objets : ou comment collectionner des revenants. Dès la moitié des années 1950, en France et en Europe, un désir de partage des savoirs rejoint une facilité technique à produire des ouvrages accessibles par le grand public. Le format «poche» voit le jour en 1953 chez Hachette et dès cette date, d’autres éditeurs et d’autres maisons d’édition vont s’engouffrer dans la brèche. Enfin, chacun peut accéder aux analyses, aux recherches, à l’histoire renouvelée et relue du monde.

Pour accompagner ce mouvement, mais aussi pour l’adoucir dans ses formes, le typographe Pierre Faucheux (1924-1999) va devenir le maître d’oeuvre de nombreuses collections littéraires et scientifiques auxquelles il donne forme. Caractères typo, documents, textes, tout se structure et la lecture devient forme, et la forme devient lecture. Les ouvrages qu’il va dessiner sont nombreux. Les formes graphiques qu’il va produire ont aussi inspiré de nombreux autres designers. L’ensemble de son travail, donc, et ceux et celles qui lui ont rendu hommage formellement, tracent un territoire de livres qu’il faut enfin arpenter.

Pour cela, il faut retrouver ces publications, leur redonner une vie comme objets-témoins. C’est une tâche de passionnés et nous sommes une équipe composée de designers, de typographes, de chercheurs-historiens. Chacun de nous vadrouille, enquête et surtout recueille des recueils. Nous sommes très heureux lorsque nous pouvons croiser des entreprises ou des actions permettant de retrouver cette mémoire des années d’après Seconde Guerre mondiale. Tous ces livres ! Ils témoignent de la circulation des connaissances, mais aussi d’une culture de masse qui se tisse et s’émancipe des salles de classe.

Objectifs : 

Retrouver, collecter, réunir, classer un ensemble d’ouvrages traçant l’histoire des formes du savoir, mais aussi celle des loisirs. Observer et partager des objets témoin d’un contexte de fabrication et de distribution. Produire des expositions, des publications, des textes de recherche. »

 

Les livres récupérés par centaines dans nos locaux serviront à des expos itinérantes : une nouvelle manière de remettre en circulation des livres dont le destin n’était décidément pas la poubelle. :)

 


Vous êtes à Toulouse et vous souhaitez donner vos livres ? RecycLivre vous offre LA solution ! Pour une collecte gratuite à domicile contactez Fabien au 05 82 95 57 33 ou remplissez le formulaire d’inscription disponible ici.

Écrire un commentaire ?