• 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
,
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
reversés
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
arbres sauvés
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
litres économisés

(Critique Littéraire #2) : « Rêver », Franck Thilliez

Le mois d’avril commence à peine, il est donc temps de partager la seconde critique littéraire envoyée par l’une de nos Amoureuses des livres. Aujourd’hui, c’est une oeuvre de Franck Thilliez qui est à l’honneur ! Mais avant tout, découvrons qui est l’internaute qui a décidé de partager avec vous son coup de cœur livresque.  

L’auteure de cette critique : Je suis Mimi, j’habite à Montpellier. Je suis une grande lectrice et je n’hésite pas à partager mes textes et mes récits d’aventures sur mon blog.


« Mener une enquête était un éternel recommencement, une plongée sans cesse renouvelée au coeur d’une fractale : plus on descendait dans le détail, plus ce détail s’enrichissait de nouvelles pistes à explorer, jusqu’à tomber sur un autre détail, et ainsi de suite. Et les assassins les plus retors se repliaient au fond de la fractale, attendant qu’on vienne les déloger. »

Si vous voulez comprendre un peu le travail du cerveau quand il se met en veille, si vous souhaitez découvrir une maladie peu connue comme la narcolepsie et tous ses effets secondaires, et surtout si vous n’avez pas peur de vous enfoncer dans des situations à vous faire dresser les cheveux sur la tête, alors ce livre est fait pour vous !

Il y a longtemps que je n’avais pas autant flippé lors d’une lecture. En fait, c’est depuis ma lecture du Horla de Maupassant, auquel les évocations dans ce roman sont tout naturellement reliées. C’est un thriller que je n’ai pas lâché tant le lecteur entre dans la tête de son héroïne et combat avec elle tous les démons virtuels ou réels. Et ce n’est pas les aller-retour passé-présent qui m’ont découragée, loin de là !

Abigaël (j’adore ce prénom qui contient, à mes yeux, un peu de sorcellerie), psychologue réputée dans les affaires criminelles, est appelée en renfort lors d’une enquête sur la disparition d’enfants. Brillante elle l’est, mais le problème de notre psychologue est qu’elle souffre de narcolepsie. Narcolepsie qu’elle essaie de contrôler avec des médicaments qui la plongent parfois dans des zones entre le rêve et la réalité. Ce phénomène s’accroît lorsque sa fille et son père meurent lors d’un grave accident de voiture dont elle sort indemne…

« Que sommes-nous, sans mémoire, sans souvenirs, sans le rappel de ces visages, de ces voix qui ont accompagné nos existences ? Juste un point sur la courbe du temps ? Une fleur qui a éclos, mais sans parfum ni couleur ?« 

Cette critique vous a donné envie de lire Rêver de Franck Thilliez ? Retrouvez le livre ici !


Envie de prendre part à l’aventure et partager vos lectures avec d’autres Amoureux des livres ? Que vous soyez bloggueur.euse ou amateur.rice de lecture (peu importe le genre) : nous publions vos critiques littéraires ! Le temps d’un article, notre blog devient VOTRE blog ! Envoyez-nous vos textes et images (pour illustrer l’article) par mail à l’adresse contact@recyclivre.com.

 

Écrire un commentaire ?