Mon panier

Frais de livraison

Offerts !

Total 0,00 €
Voir mon panier

Paiement 100% sécurisé

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard
Vers la nuit : un journal de John Hull

Format : Broché


Edition : Ed. du sous-sol



Date de publication : 2017


Nombre de pages : 221


ISBN : 9782364682986


Auteur : John Martin Hull


Dimensions (L x H x E, cm) : 14 x 21 x 1.9


Poids (g) : 293


Photo non contractuelle

John Martin Hull

Vers la nuit : un journal de john hull

Vers la nuit : un journal de John Hull

Plus en stock

Plus en stock

1 en stock

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Wishlist
Résumé

Après avoir lutté des années durant contre des disques noirs qui envahissaient sa vue et subi plusieurs interventions chirurgicales, John Hull est devenu aveugle en 1983. Pour ne pas sombrer dans le désespoir, et pour tenter de comprendre, il raconte. La douleur de perdre le souvenir du visage de ses enfants, de sa femme. De sourire mécaniquement lors d'une conversation sans pouvoir distinguer en retour l'esquisse d'un sourire chez son interlocuteur. L'image qui tombe à jamais dans le néant, l'obscurité qui s'installe et l'enveloppe. Les réactions de son entourage, toujours bienveillantes, souvent maladroites. Il nous dévoile les détails les plus pratiques dus à son état. Comment appréhender un quotidien devenu un parcours semé d'embûches ? Comment rester père et éduquer ses enfants après avoir perdu la lumière à jamais ? À quoi rêve-t-on quand les ténèbres se sont installées pour toujours ?

Ce sont des mots d'une profonde justesse que John Hull a concentrés dans ce journal sensible et lumineux. Avec une extraordinaire honnêteté, il confie sa souffrance et ses tâtonnements, ses petites victoires et ses grands combats, sa lutte pour continuer de voir le monde autrement.

« Si vous lises ce livre, c'est que vous cherches probablement à mieux comprendre la cécité, à savoir ce que c'est que de devenir aveugle, d'être aveugle. [...] En juin 1983, environ deux ans après avoir été déclaré aveugle, j'ai entrepris d'enregistrer sur cassettes mon expérience quotidienne. Je commençais alors à être frappé par ce que c'est vraiment que d'être aveugle. On peut s'étonner d'un si long délai mais pendant les deux premières années j'avais été surtout occupé à chercher de nombreuses solutions aux nombreux et très intéressants problèmes posés par mon état. Après, seulement, j'ai pu effectuer la transition entre ma condition de personne voyante empêchée de voir et celle d'aveugle. Durant certaines périodes, j'enregistrais chaque jour, puis je laissais passer des semaines entières sans ajouter le moindre élément. J'enregistrais les choses que je ressentais fortement ; quand elles m'étonnaient ou me ravissaient, je les exprimais pour m'aider à comprendre ce qui m'arrivait. Je poursuivis ainsi pendant trois ans, et peu à peu le besoin d'enregistrer se fit moins fort. Je partais de mes enfants, de mon travail, de mes relations avec les femmes et les hommes, et j'enregistrais mes rêves. Ce livre est le résultat de ces réflexions. Il n 'a pas de fin particulière parce que la cécité n'a pas de fin. Ce serait agréable de pouvoir dire qu'il y a eu un happy end, qu'un miracle s'est produit, mais il n'a pas eu lieu. »
John Hull, juillet 1989.


Après avoir lutté des années durant contre des disques noirs qui envahissaient sa vue et subi plusieurs interventions chirurgicales, John Hull est devenu aveugle en 1983. Pour ne pas sombrer dans le désespoir, et pour tenter de comprendre, il raconte. La douleur de perdre le souvenir du visage de ses enfants, de sa femme. De sourire mécaniquement lors d'une conversation sans pouvoir distinguer en retour l'esquisse d'un sourire chez son interlocuteur. L'image qui tombe à jamais dans le néant, l'obscurité qui s'installe et l'enveloppe. Les réactions de son entourage, toujours bienveillantes, souvent maladroites. Il nous dévoile les détails les plus pratiques dus à son état. Comment appréhender un quotidien devenu un parcours semé d'embûches ? Comment rester père et éduquer ses enfants après avoir perdu la lumière à jamais ? À quoi rêve-t-on quand les ténèbres se sont installées pour toujours ?

Ce sont des mots d'une profonde justesse que John Hull a concentrés dans ce journal sensible et lumineux. Avec une extraordinaire honnêteté, il confie sa souffrance et ses tâtonnements, ses petites victoires et ses grands combats, sa lutte pour continuer de voir le monde autrement.

« Si vous lises ce livre, c'est que vous cherches probablement à mieux comprendre la cécité, à savoir ce que c'est que de devenir aveugle, d'être aveugle. [...] En juin 1983, environ deux ans après avoir été déclaré aveugle, j'ai entrepris d'enregistrer sur cassettes mon expérience quotidienne. Je commençais alors à être frappé par ce que c'est vraiment que d'être aveugle. On peut s'étonner d'un si long délai mais pendant les deux premières années j'avais été surtout occupé à chercher de nombreuses solutions aux nombreux et très intéressants problèmes posés par mon état. Après, seulement, j'ai pu effectuer la transition entre ma condition de personne voyante empêchée de voir et celle d'aveugle. Durant certaines périodes, j'enregistrais chaque jour, puis je laissais passer des semaines entières sans ajouter le moindre élément. J'enregistrais les choses que je ressentais fortement ; quand elles m'étonnaient ou me ravissaient, je les exprimais pour m'aider à comprendre ce qui m'arrivait. Je poursuivis ainsi pendant trois ans, et peu à peu le besoin d'enregistrer se fit moins fort. Je partais de mes enfants, de mon travail, de mes relations avec les femmes et les hommes, et j'enregistrais mes rêves. Ce livre est le résultat de ces réflexions. Il n 'a pas de fin particulière parce que la cécité n'a pas de fin. Ce serait agréable de pouvoir dire qu'il y a eu un happy end, qu'un miracle s'est produit, mais il n'a pas eu lieu. »
John Hull, juillet 1989.



Format : Broché


Edition : Ed. du sous-sol


Date de publication : 2017


Nombre de pages : 221


ISBN : 9782364682986


Auteur : John Martin Hull


Classement : 506529


Dimensions (L x H x E, cm) : 14 x 21 x 1.9


Poids (g) : 293


Photo non contractuelle


Livraison rapide et incluse Livraison rapide et incluse

Vous recevrez votre commande dans les 3 à 5 jours.

+3 millions de clients +3 millions de clients

Nous ont déjà fait confiance depuis 2008.

Service client disponible

Votre satisfaction est notre priorité

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard

Sécurité Sécurité

Soyez rassurés : les transactions sont 100% sécurisées.

Un geste solidaire Un geste solidaire

Collecte de vos livres à domicile

Avis des internautes

Donnez votre avis sur le contenu du livre Vers la nuit : un journal de John Hull !
Pour tout autre commentaire ou question, contactez-nous.