Mon panier

Frais de livraison

Offerts !

Total 0,00 €
Voir mon panier

Paiement 100% sécurisé

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard
Ruptures scolaires : l'école à l'épreuve de la question sociale

Format : Broché


Edition : PUF



Date de publication : 2005


Nombre de pages : 318


ISBN : 9782130547877


Auteur : Mathias Millet, Daniel Thin


Dimensions (L x H x E, cm) : 15 x 22 x 1.7


Poids (g) : 445


Photo non contractuelle

Mathias Millet, Daniel Thin

Ruptures scolaires : l'école à l'épreuve de la question sociale

Ruptures scolaires : l'école à l'épreuve de la question sociale

Plus en stock

Plus en stock

1 en stock

Plus en stock

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Wishlist
Résumé

Si, dans les années 1970-80, l'«échec scolaire» était au centre
des discours sur l'école dans les quartiers populaires, les questions
de «violences scolaires» ou de «déscolarisation» dominent la scène
à partir des années 1990, surtout à propos du collège présenté
comme le «segment» où se concentrent les difficultés de l'école.
Une attention nouvelle est ainsi portée aux processus de ruptures
scolaires qui touchent d'abord des collégiens issus de milieux
populaires.

Dans ce livre, les auteurs reconstruisent les parcours de ruptures
scolaires de ces collégiens et analysent tour à tour l'effet de plusieurs
dimensions : la précarité et les ruptures familiales ; les difficultés
scolaires où se nouent apprentissage scolaire, conflits avec
les enseignants, sanctions de l'institution ; la sociabilité juvénile qui
oscille entre l'isolement et l'attraction du groupe de pairs. Refusant
la vaine quête d'une cause unique, ils insistent sur l'articulation entre
ces différentes dimensions et montrent l'enchaînement des processus
au sein de plusieurs parcours de collégiens.

S'appuyant sur une enquête intensive de deux ans, ce livre aborde
des questions qui taraudent en profondeur l'école et alimentent
le débat sur le «collège unique». Il apporte aussi des connaissances
fines sur la dégradation des conditions d'existence d'une fraction
des familles populaires et sur ses effets en termes de scolarisation et
de socialisation. Il s'adresse à tous ceux qui sont concernés par
les questions scolaires et sociales ainsi qu'aux étudiants et chercheurs
en sciences sociales et en sciences de l'éducation.


Si, dans les années 1970-80, l'«échec scolaire» était au centre
des discours sur l'école dans les quartiers populaires, les questions
de «violences scolaires» ou de «déscolarisation» dominent la scène
à partir des années 1990, surtout à propos du collège présenté
comme le «segment» où se concentrent les difficultés de l'école.
Une attention nouvelle est ainsi portée aux processus de ruptures
scolaires qui touchent d'abord des collégiens issus de milieux
populaires.

Dans ce livre, les auteurs reconstruisent les parcours de ruptures
scolaires de ces collégiens et analysent tour à tour l'effet de plusieurs
dimensions : la précarité et les ruptures familiales ; les difficultés
scolaires où se nouent apprentissage scolaire, conflits avec
les enseignants, sanctions de l'institution ; la sociabilité juvénile qui
oscille entre l'isolement et l'attraction du groupe de pairs. Refusant
la vaine quête d'une cause unique, ils insistent sur l'articulation entre
ces différentes dimensions et montrent l'enchaînement des processus
au sein de plusieurs parcours de collégiens.

S'appuyant sur une enquête intensive de deux ans, ce livre aborde
des questions qui taraudent en profondeur l'école et alimentent
le débat sur le «collège unique». Il apporte aussi des connaissances
fines sur la dégradation des conditions d'existence d'une fraction
des familles populaires et sur ses effets en termes de scolarisation et
de socialisation. Il s'adresse à tous ceux qui sont concernés par
les questions scolaires et sociales ainsi qu'aux étudiants et chercheurs
en sciences sociales et en sciences de l'éducation.



Format : Broché


Edition : PUF


Date de publication : 2005


Nombre de pages : 318


ISBN : 9782130547877


Auteur : Mathias Millet, Daniel Thin


Classement : 537049


Dimensions (L x H x E, cm) : 15 x 22 x 1.7


Poids (g) : 445


Photo non contractuelle


Livraison rapide et incluse Livraison rapide et incluse

Vous recevrez votre commande dans les 3 à 5 jours.

+3 millions de clients +3 millions de clients

Nous ont déjà fait confiance depuis 2008.

Service client disponible

Votre satisfaction est notre priorité

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard

Sécurité Sécurité

Soyez rassurés : les transactions sont 100% sécurisées.

Un geste solidaire Un geste solidaire

Collecte de vos livres à domicile

Avis des internautes

Donnez votre avis sur le contenu du livre Ruptures scolaires : l'école à l'épreuve de la question sociale !
Pour tout autre commentaire ou question, contactez-nous.