Mon panier

Frais de livraison

Offerts !

Total 0,00 €
Voir mon panier

Paiement 100% sécurisé

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard
Toutes les clés pour explorer la musique classique. Jean-Sébastien Bach, un sacré tempérament

Format : Broché


Edition : le Bord de l'eau



Date de publication : 2014


Nombre de pages : 244


ISBN : 9782356873347


Auteur : Michèle Lhopiteau-Dorfeuille


Dimensions (L x H x E, cm) : 15 x 23 x 2.1


Poids (g) : 446


Photo non contractuelle

Michèle Lhopiteau-Dorfeuille

Toutes les clés pour explorer la musique classique. jean-sébastien bach, un sacré tempérament

Toutes les clés pour explorer la musique classique. Jean-Sébastien Bach, un sacré tempérament

Plus en stock

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Rupture de stock

Être averti lors du retour en stock

Résumé

Jean-Sébastien Bach, un sacré tempérament

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) est un survivant : orphelin à dix ans, recueilli cinq ans par son frère aîné puis trois ans pensionnaire très loin de sa Thuringe natale, jeté en prison pour avoir demandé son congé et veuf à trente-cinq ans, il eut à surmonter, tout au long de sa vie, des coups du sort en rafale.

Bach a également résisté aux humeurs de ses maîtres successifs comme à l'imbécillité de ses employeurs, entendu qu'au XVIIIe siècle un musicien n'avait le choix qu'entre servir des despotes plus ou moins éclairés et servir des ânes bâtés (quand ce n'était pas les deux à la fois).

L'image de Bach - et c'est plus remarquable encore - a enfin survécu à l'indifférence quasi générale dans laquelle est tombée sa musique, juste après sa mort. Jusqu'à la grande et belle bâtisse de pierre dans laquelle il passa les vingt-sept dernières années de sa vie - en qualité de cantor - qui fut rasée en 1902, sur ordre de la municipalité de Leipzig et pour cause d'insalubrité !

L'homme est en outre difficile à cerner car son oeuvre nous en fait entrevoir des visages contradictoires : ce Bach dont la musique sacrée nous submerge d'émotion est aussi celui qui a joué pendant dix ans dans un café de Leipzig. C'est bien cet organiste, dont les centaines de cantates et de motets traitent essentiellement du mystère de la mort, qui a également laissé une abondante musique instrumentale aux pulsations débordantes de vie. Tout en engendrant, bon an mal an, vingt enfantsdont deux furent, de leur vivant, beaucoup plus célèbres que leur père.

Tout en replaçant Jean-Sébastien Bach dans son cadre et surtout dans son époque, c'est comme toujours sa musique que Michèle Lhopiteau-Dorfeuille a résolu de mettre en lumière, regroupant des extraits de ses plus belles pages sur deux CDs d'illustrations sonores.


Jean-Sébastien Bach, un sacré tempérament

Jean-Sébastien Bach (1685-1750) est un survivant : orphelin à dix ans, recueilli cinq ans par son frère aîné puis trois ans pensionnaire très loin de sa Thuringe natale, jeté en prison pour avoir demandé son congé et veuf à trente-cinq ans, il eut à surmonter, tout au long de sa vie, des coups du sort en rafale.

Bach a également résisté aux humeurs de ses maîtres successifs comme à l'imbécillité de ses employeurs, entendu qu'au XVIIIe siècle un musicien n'avait le choix qu'entre servir des despotes plus ou moins éclairés et servir des ânes bâtés (quand ce n'était pas les deux à la fois).

L'image de Bach - et c'est plus remarquable encore - a enfin survécu à l'indifférence quasi générale dans laquelle est tombée sa musique, juste après sa mort. Jusqu'à la grande et belle bâtisse de pierre dans laquelle il passa les vingt-sept dernières années de sa vie - en qualité de cantor - qui fut rasée en 1902, sur ordre de la municipalité de Leipzig et pour cause d'insalubrité !

L'homme est en outre difficile à cerner car son oeuvre nous en fait entrevoir des visages contradictoires : ce Bach dont la musique sacrée nous submerge d'émotion est aussi celui qui a joué pendant dix ans dans un café de Leipzig. C'est bien cet organiste, dont les centaines de cantates et de motets traitent essentiellement du mystère de la mort, qui a également laissé une abondante musique instrumentale aux pulsations débordantes de vie. Tout en engendrant, bon an mal an, vingt enfantsdont deux furent, de leur vivant, beaucoup plus célèbres que leur père.

Tout en replaçant Jean-Sébastien Bach dans son cadre et surtout dans son époque, c'est comme toujours sa musique que Michèle Lhopiteau-Dorfeuille a résolu de mettre en lumière, regroupant des extraits de ses plus belles pages sur deux CDs d'illustrations sonores.



Format : Broché


Edition : le Bord de l'eau


Date de publication : 2014


Nombre de pages : 244


ISBN : 9782356873347


Auteur : Michèle Lhopiteau-Dorfeuille


Classement : 393848


Dimensions (L x H x E, cm) : 15 x 23 x 2.1


Poids (g) : 446


Photo non contractuelle


Livraison rapide et incluse Livraison rapide et incluse

Vous recevrez votre commande dans les 3 à 5 jours.

+3 millions de clients +3 millions de clients

Nous ont déjà fait confiance depuis 2008.

Service client disponible

Votre satisfaction est notre priorité

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard

Sécurité Sécurité

Soyez rassurés : les transactions sont 100% sécurisées.

Un geste solidaire Un geste solidaire

Collecte de vos livres à domicile

Avis des internautes

Donnez votre avis sur le contenu du livre Toutes les clés pour explorer la musique classique. Jean-Sébastien Bach, un sacré tempérament !
Pour tout autre commentaire ou question, contactez-nous.