Mon panier

Frais de livraison

Offerts !

Total 0,00 €
Voir mon panier

Paiement 100% sécurisé

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard
La Tchécoslovaquie, 1938-1941 : chute et rétablissement d'une nation

Format : Broché


Edition : Institut d'études slaves



Date de publication : 2008


Nombre de pages : 189


ISBN : 9782720404450


Auteur : Edvard Benes


Dimensions (L x H x E, cm) : 16 x 24 x NC


Poids (g) : 790


Photo non contractuelle

Edvard Benes

La tchécoslovaquie, 1938-1941 : chute et rétablissement d'une nation

La Tchécoslovaquie, 1938-1941 : chute et rétablissement d'une nation

Plus en stock

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Rupture de stock

Être averti lors du retour en stock

Résumé

La Tchécoslovaquie 1938-1941

Chute et rétablissement d'une nation

Le général de Gaulle a écrit dans ses Mémoires de Guerre : « À mesure des désastres de juin, la Grande-Bretagne avait vu arriver sur son sol les souverains et les ministres [...]. Les Tchécoslovaques entreprenaient de s'organiser [...]. La France Libre attirait surtout les plus inquiets et les plus malheureux, tels les Polonais et les Tchèques. À leurs yeux, nous qui restions fidèles à la tradition de la France, représentions, par là même, une espérance et un pôle d'attraction. En particulier, Sikorski et Bene(...) [...] au milieu des intrigues et des susceptibilités qui compliquaient pour eux le malheur, établirent avec moi des rapports constants et suivis. Jamais peut-être, mieux qu'au fond de ce gouffre, je n'ai senti ce qu'était, pour le monde, la vocation de la France. »

C'est ce désastre qu'illustre ce texte inédit d'Édouard Bene(...), président de la Tchécoslovaquie, contraint de quitter son pays à la suite des tragiques accords de Munich de septembre 1938, qui sacrifiaient un des plus fidèles alliés de la France.

Milan Hauner, historien tchéco-américain, nous livre un manuscrit particulièrement intéressant (qu'il met en contexte), parce qu'écrit à chaud, en 1941, à un moment où l'issue de la guerre était inconnue : Bene(...) y fait preuve d'une remarquable lucidité et d'un optimisme à toute épreuve quant à la victoire de la démocratie, et des démocraties. Il raconte son combat pour effacer « Munich », qu'il n'avait ni su anticiper ni pu empêcher.

Au moment de la commémoration du soixante-dixième anniversaire de ces tragiques événements, cette parution est une pièce importante à verser à la tumultueuse histoire de l'Europe et montre qu'une fois de plus, le destin de l'État tchécoslovaque a été au XXe siècle une sorte de baromètre du climat international.


La Tchécoslovaquie 1938-1941

Chute et rétablissement d'une nation

Le général de Gaulle a écrit dans ses Mémoires de Guerre : « À mesure des désastres de juin, la Grande-Bretagne avait vu arriver sur son sol les souverains et les ministres [...]. Les Tchécoslovaques entreprenaient de s'organiser [...]. La France Libre attirait surtout les plus inquiets et les plus malheureux, tels les Polonais et les Tchèques. À leurs yeux, nous qui restions fidèles à la tradition de la France, représentions, par là même, une espérance et un pôle d'attraction. En particulier, Sikorski et Bene(...) [...] au milieu des intrigues et des susceptibilités qui compliquaient pour eux le malheur, établirent avec moi des rapports constants et suivis. Jamais peut-être, mieux qu'au fond de ce gouffre, je n'ai senti ce qu'était, pour le monde, la vocation de la France. »

C'est ce désastre qu'illustre ce texte inédit d'Édouard Bene(...), président de la Tchécoslovaquie, contraint de quitter son pays à la suite des tragiques accords de Munich de septembre 1938, qui sacrifiaient un des plus fidèles alliés de la France.

Milan Hauner, historien tchéco-américain, nous livre un manuscrit particulièrement intéressant (qu'il met en contexte), parce qu'écrit à chaud, en 1941, à un moment où l'issue de la guerre était inconnue : Bene(...) y fait preuve d'une remarquable lucidité et d'un optimisme à toute épreuve quant à la victoire de la démocratie, et des démocraties. Il raconte son combat pour effacer « Munich », qu'il n'avait ni su anticiper ni pu empêcher.

Au moment de la commémoration du soixante-dixième anniversaire de ces tragiques événements, cette parution est une pièce importante à verser à la tumultueuse histoire de l'Europe et montre qu'une fois de plus, le destin de l'État tchécoslovaque a été au XXe siècle une sorte de baromètre du climat international.



Format : Broché


Edition : Institut d'études slaves


Date de publication : 2008


Nombre de pages : 189


ISBN : 9782720404450


Auteur : Edvard Benes


Classement : 3000000


Dimensions (L x H x E, cm) : 16 x 24 x NC


Poids (g) : 790


Photo non contractuelle


Livraison rapide et incluse Livraison rapide et incluse

Vous recevrez votre commande dans les 3 à 5 jours.

+3 millions de clients +3 millions de clients

Nous ont déjà fait confiance depuis 2008.

Service client disponible

Votre satisfaction est notre priorité

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard

Sécurité Sécurité

Soyez rassurés : les transactions sont 100% sécurisées.

Un geste solidaire Un geste solidaire

Collecte de vos livres à domicile

Avis des internautes

Donnez votre avis sur le contenu du livre La Tchécoslovaquie, 1938-1941 : chute et rétablissement d'une nation !
Pour tout autre commentaire ou question, contactez-nous.