Mon panier

Frais de livraison

0,00 €

Total 0,00 €
Voir mon panier

Paiement 100% sécurisé

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard
Autorails de France. Vol. 4. Les autorails légers des années 1930, les autorails légers des années 1

Format : Relié sous jaquette


Edition : Vie du rail



Date de publication : 2007


Nombre de pages : 279


ISBN : 9782915034684


Auteur : Yves Broncard


Dimensions (L x H x E, cm) : 22 x 31 x 2.3


Poids (g) : 1504


Photo non contractuelle

Yves Broncard

Autorails de france. vol. 4. les autorails légers des années 1930, les autorails légers des années 1

Autorails de France. Vol. 4. Les autorails légers des années 1930, les autorails légers des années 1

Plus en stock

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Rupture de stock

Être averti lors du retour en stock

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Livraison incluse pour la France métropolitaine et la Corse

Livraison incluse pour la France métropolitaine et la Corse

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Résumé

Après les trois premiers volumes d'une collection commencée en 1992, la grande «saga» des autorails français se poursuit. Le présent volume traite encore de plusieurs réalisations d'avant-guerre. Les «Paulines», fruit des liens des Entreprises Industrielles Charentaises (EIC) avec la société américaine Pullman Standard, représentent une tentative originale mais sans suites immédiates d'implanter en France la technologie des alliages d'aluminium. Au milieu des années 30 également, trois firmes françaises se lancèrent dans une production relativement marginale d'automotrices. Deux d'entre elles, la CFMCF et Baudet-Donon-Roussel, avaient une vocation purement ferroviaire, alors que la troisième, Delaunay-Belleville, appartenait au monde de l'automobile. La firme tourangelle Billard, quant à elle, allait consacrer une grande partie de sa production à la fabrication d'autorails répondant parfaitement aux besoins des exploitants de chemins de fer secondaires, tout particulièrement en voie métrique, pour la métropole, les colonies puis l'exportation. Son matériel a permis de maintenir en activité bon nombre de lignes rurales menacées par la concurrence routière. C'est justement dans ce but que plusieurs types d'autorails légers, inspirés par les techniques routières, furent construits durant les décennies 1930 à 1950. Dans ce volume sont analysés les autocars sur rail système Talon, les automotrices conçues par des entreprises à vocation routière comme la SCF Verney et Floirat, puis l'autorail léger A 75 D, étudié par Billard en liaison avec la compagnie des Chemins de fer départementaux (CFD).

A la SNCF, cette politique de recherche d'une exploitation économique pour sauver les «petites lignes» déboucha, dans les années d'après-guerre, sur la création de deux types d'autorails légers, porteurs de grands espoirs. Un modèle à deux essieux fut élaboré à l'initiative de la Fédération Nationale des Cheminots (FNC), tandis que la Division des Etudes d'Autorails de la SNCF définissait le type unifié de 150 chevaux, à quatre essieux.


Après les trois premiers volumes d'une collection commencée en 1992, la grande «saga» des autorails français se poursuit. Le présent volume traite encore de plusieurs réalisations d'avant-guerre. Les «Paulines», fruit des liens des Entreprises Industrielles Charentaises (EIC) avec la société américaine Pullman Standard, représentent une tentative originale mais sans suites immédiates d'implanter en France la technologie des alliages d'aluminium. Au milieu des années 30 également, trois firmes françaises se lancèrent dans une production relativement marginale d'automotrices. Deux d'entre elles, la CFMCF et Baudet-Donon-Roussel, avaient une vocation purement ferroviaire, alors que la troisième, Delaunay-Belleville, appartenait au monde de l'automobile. La firme tourangelle Billard, quant à elle, allait consacrer une grande partie de sa production à la fabrication d'autorails répondant parfaitement aux besoins des exploitants de chemins de fer secondaires, tout particulièrement en voie métrique, pour la métropole, les colonies puis l'exportation. Son matériel a permis de maintenir en activité bon nombre de lignes rurales menacées par la concurrence routière. C'est justement dans ce but que plusieurs types d'autorails légers, inspirés par les techniques routières, furent construits durant les décennies 1930 à 1950. Dans ce volume sont analysés les autocars sur rail système Talon, les automotrices conçues par des entreprises à vocation routière comme la SCF Verney et Floirat, puis l'autorail léger A 75 D, étudié par Billard en liaison avec la compagnie des Chemins de fer départementaux (CFD).

A la SNCF, cette politique de recherche d'une exploitation économique pour sauver les «petites lignes» déboucha, dans les années d'après-guerre, sur la création de deux types d'autorails légers, porteurs de grands espoirs. Un modèle à deux essieux fut élaboré à l'initiative de la Fédération Nationale des Cheminots (FNC), tandis que la Division des Etudes d'Autorails de la SNCF définissait le type unifié de 150 chevaux, à quatre essieux.



Format : Relié sous jaquette


Edition : Vie du rail


Date de publication : 2007


Nombre de pages : 279


ISBN : 9782915034684


Auteur : Yves Broncard


Classement : 907845


Dimensions (L x H x E, cm) : 22 x 31 x 2.3


Poids (g) : 1504


Photo non contractuelle


Livraison rapide et incluse Livraison rapide et incluse

Vous recevrez votre commande dans les 3 à 5 jours.

+3 millions de clients +3 millions de clients

Nous ont déjà fait confiance depuis 2008.

Service client disponible Ce n’est pas clair ?

Notre service client disponible du lundi au vendredi de 9h à 17h.

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard

Sécurité Sécurité

Soyez rassurés : les transactions sont 100% sécurisées.

Un geste solidaire Un geste solidaire

Collecte de vos livres à domicile

Avis des internautes

Donnez votre avis sur le contenu du livre Autorails de France. Vol. 4. Les autorails légers des années 1930, les autorails légers des années 1 !
Pour tout autre commentaire ou question, contactez-nous.