Mon panier

Frais de livraison

0,00 €

Total 0,00 €
Voir mon panier

Paiement 100% sécurisé

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard
La tradition des romans de femmes : XVIIIe-XIXe siècles

Format : Relié


Edition : H. Champion



Date de publication : 2012


Nombre de pages : 453


ISBN : 9782745322876


Auteur : Catherine Mariette-Clot, Damien Zanone


Dimensions (L x H x E, cm) : 16 x 24 x 2.5


Poids (g) : 860


Photo non contractuelle

Catherine Mariette-Clot, Damien Zanone

La tradition des romans de femmes : xviiie-xixe siècles

La tradition des romans de femmes : XVIIIe-XIXe siècles

Plus en stock

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Rupture de stock

Être averti lors du retour en stock

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Livraison incluse pour la France métropolitaine et la Corse

Livraison incluse pour la France métropolitaine et la Corse

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Résumé

Les noms de Mmes de Charrière, Cottin, de Duras, Gay, de Genlis, de Graffigny, Guizot, de Krüdener, de Montolieu, Riccoboni, de Souza, de Tencin (donnés ici dans l'ordre impersonnel de l'alphabet), romancières réputées en leur temps, ont difficilement passé les années : dès le milieu du XIXe siècle, ils n'ont plus été retenus que des érudits qu'intéressaient l'histoire de la littérature ou l'histoire du roman, l'histoire des femmes aussi. Quant à la notoriété qui a toujours entouré les noms de Mme de Staël et de George Sand, elle s'est souvent plus occupée d'aspects de leur biographie, construits et chéris comme des stéréotypes, que de leur oeuvre de romancières.

Le fait est, pourtant, qu'au XVIIIe siècle et dans la première moitié du XIXe, les romans écrits et publiés par des femmes occupent la scène littéraire d'une manière qui les met suffisamment en valeur pour que les lecteurs reconnaissent en eux une tradition, celle des « romans de femmes ». L'unité de l'appellation collective suggère la présence dans ces textes d'un maniement spécifique du langage romanesque, avec des traits récurrents (modèles d'intrigues, constantes thématiques, normes du discours moral). Par jeu de reprises et de variations, cet ensemble d'éléments créerait des conventions et ainsi déterminerait un genre (notion que le mot de tradition revient à dire par euphémisme). C'est à la rencontre d'un tel contenu objectivable que le présent ouvrage veut se risquer : existe-t-il ? Le discours critique doit-il valider l'idée qu'il y eut, au XVIIIe et au XIXe siècles, une tradition des romans de femmes ?


Les noms de Mmes de Charrière, Cottin, de Duras, Gay, de Genlis, de Graffigny, Guizot, de Krüdener, de Montolieu, Riccoboni, de Souza, de Tencin (donnés ici dans l'ordre impersonnel de l'alphabet), romancières réputées en leur temps, ont difficilement passé les années : dès le milieu du XIXe siècle, ils n'ont plus été retenus que des érudits qu'intéressaient l'histoire de la littérature ou l'histoire du roman, l'histoire des femmes aussi. Quant à la notoriété qui a toujours entouré les noms de Mme de Staël et de George Sand, elle s'est souvent plus occupée d'aspects de leur biographie, construits et chéris comme des stéréotypes, que de leur oeuvre de romancières.

Le fait est, pourtant, qu'au XVIIIe siècle et dans la première moitié du XIXe, les romans écrits et publiés par des femmes occupent la scène littéraire d'une manière qui les met suffisamment en valeur pour que les lecteurs reconnaissent en eux une tradition, celle des « romans de femmes ». L'unité de l'appellation collective suggère la présence dans ces textes d'un maniement spécifique du langage romanesque, avec des traits récurrents (modèles d'intrigues, constantes thématiques, normes du discours moral). Par jeu de reprises et de variations, cet ensemble d'éléments créerait des conventions et ainsi déterminerait un genre (notion que le mot de tradition revient à dire par euphémisme). C'est à la rencontre d'un tel contenu objectivable que le présent ouvrage veut se risquer : existe-t-il ? Le discours critique doit-il valider l'idée qu'il y eut, au XVIIIe et au XIXe siècles, une tradition des romans de femmes ?



Format : Relié


Edition : H. Champion


Date de publication : 2012


Nombre de pages : 453


ISBN : 9782745322876


Auteur : Catherine Mariette-Clot, Damien Zanone


Classement : 2508038


Dimensions (L x H x E, cm) : 16 x 24 x 2.5


Poids (g) : 860


Photo non contractuelle


Livraison rapide et incluse Livraison rapide et incluse

Vous recevrez votre commande dans les 3 à 5 jours.

+3 millions de clients +3 millions de clients

Nous ont déjà fait confiance depuis 2008.

Service client disponible Ce n’est pas clair ?

Notre service client disponible du lundi au vendredi de 9h à 17h.

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard

Sécurité Sécurité

Soyez rassurés : les transactions sont 100% sécurisées.

Un geste solidaire Un geste solidaire

Collecte de vos livres à domicile

Avis des internautes

Donnez votre avis sur le contenu du livre La tradition des romans de femmes : XVIIIe-XIXe siècles !
Pour tout autre commentaire ou question, contactez-nous.