Mon panier

Frais de livraison

0,00 €

Total 0,00 €
Voir mon panier

Paiement 100% sécurisé

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard
La tristesse des abandons : souvenirs d'une femme pasteur dans la guerre d'Algérie, 1958-1963

Format : Broché


Edition : Armand Colin



Date de publication : 2012


Nombre de pages : 269


ISBN : 9782200280413


Auteur : Élisabeth Schmidt


Dimensions (L x H x E, cm) : 14 x 22 x 1.8


Poids (g) : 374


Photo non contractuelle

Élisabeth Schmidt

La tristesse des abandons : souvenirs d'une femme pasteur dans la guerre d'algérie, 1958-1963

La tristesse des abandons : souvenirs d'une femme pasteur dans la guerre d'Algérie, 1958-1963

Plus en stock

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Rupture de stock

Être averti lors du retour en stock

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Livraison incluse pour la France métropolitaine et la Corse

Livraison incluse pour la France métropolitaine et la Corse

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Résumé

La tristesse des abandons

Jeune militante de la CIMADE durant la Seconde Guerre mondiale pour l'aide aux persécutés, première femme consacrée pasteur de l'Église réformée de France, Élisabeth Schmidt (1908-1986) rejoint le 2 octobre 1958 la paroisse de Blida-Médéa, aux confins de la riche plaine de la Mitidja et des plateaux du Tell. Son ministère va s'exercer en pleine guerre qui ne dit pas son nom. L'arrivée au pouvoir du général de Gaulle n'a pas encore modifié son cours. Elle s'intensifie même avant de basculer dans une guerre dans la guerre, la lutte sanglante opposant les partisans de l'Algérie française et les autorités de la République imposant l'indépendance algérienne. Élisabeth Schmidt fait bien plus qu'observer le drame des communautés en guerre et le quotidien de la misère, de la terreur et de la mort. Métropolitaine vivant en Algérie, elle ressent l'attachement des Européens à une terre qui a été bien souvent synonyme pour eux de nouveau monde. Elle comprend en même temps la nécessité de l'indépendance que l'intransigeance des colons rend plus inévitable que jamais. Femme d'église mais aussi intellectuelle proche des idées de Germaine Tillion ou d'Albert Camus, elle s'emploie à maintenir des relations entre des communautés en guerre. En vain. L'abandon dont elle ressent si douloureusement la tristesse n'est pas celui d'une terre que des Français croyaient la leur, mais fondamentalement celui d'une possible réconciliation entre des peuples déchirés. À l'automne 1962, Élisabeth Schmidt décide de poursuivre l'aventure. Elle devient enseignante dans un lycée de l'Algérie indépendante. Mais elle est devenue une étrangère. Elle doit abandonner ses espoirs de justice fraternelle. Ne lui restent que sa mémoire et l'écriture.

Ce témoignage d'un « temps de malheur », publié pour la première fois en 1976, fait ici l'objet d'une édition critique et d'apports documentaires inédits. Pour comprendre l'Algérie coloniale, la guerre d'Algérie, les premiers temps de l'Indépendance, le rôle du protestantisme, ces Souvenirs constituent un éclairage exceptionnel, au plus près de la tragédie mais dans une écriture de la distance et de la compréhension qui est d'une indéniable modernité. Témoignage sur un passé jamais refermé, le livre d'Élisabeth Schmidt porte une pensée pour l'avenir.


La tristesse des abandons

Jeune militante de la CIMADE durant la Seconde Guerre mondiale pour l'aide aux persécutés, première femme consacrée pasteur de l'Église réformée de France, Élisabeth Schmidt (1908-1986) rejoint le 2 octobre 1958 la paroisse de Blida-Médéa, aux confins de la riche plaine de la Mitidja et des plateaux du Tell. Son ministère va s'exercer en pleine guerre qui ne dit pas son nom. L'arrivée au pouvoir du général de Gaulle n'a pas encore modifié son cours. Elle s'intensifie même avant de basculer dans une guerre dans la guerre, la lutte sanglante opposant les partisans de l'Algérie française et les autorités de la République imposant l'indépendance algérienne. Élisabeth Schmidt fait bien plus qu'observer le drame des communautés en guerre et le quotidien de la misère, de la terreur et de la mort. Métropolitaine vivant en Algérie, elle ressent l'attachement des Européens à une terre qui a été bien souvent synonyme pour eux de nouveau monde. Elle comprend en même temps la nécessité de l'indépendance que l'intransigeance des colons rend plus inévitable que jamais. Femme d'église mais aussi intellectuelle proche des idées de Germaine Tillion ou d'Albert Camus, elle s'emploie à maintenir des relations entre des communautés en guerre. En vain. L'abandon dont elle ressent si douloureusement la tristesse n'est pas celui d'une terre que des Français croyaient la leur, mais fondamentalement celui d'une possible réconciliation entre des peuples déchirés. À l'automne 1962, Élisabeth Schmidt décide de poursuivre l'aventure. Elle devient enseignante dans un lycée de l'Algérie indépendante. Mais elle est devenue une étrangère. Elle doit abandonner ses espoirs de justice fraternelle. Ne lui restent que sa mémoire et l'écriture.

Ce témoignage d'un « temps de malheur », publié pour la première fois en 1976, fait ici l'objet d'une édition critique et d'apports documentaires inédits. Pour comprendre l'Algérie coloniale, la guerre d'Algérie, les premiers temps de l'Indépendance, le rôle du protestantisme, ces Souvenirs constituent un éclairage exceptionnel, au plus près de la tragédie mais dans une écriture de la distance et de la compréhension qui est d'une indéniable modernité. Témoignage sur un passé jamais refermé, le livre d'Élisabeth Schmidt porte une pensée pour l'avenir.



Format : Broché


Edition : Armand Colin


Date de publication : 2012


Nombre de pages : 269


ISBN : 9782200280413


Auteur : Élisabeth Schmidt


Classement : 1212338


Dimensions (L x H x E, cm) : 14 x 22 x 1.8


Poids (g) : 374


Photo non contractuelle


Livraison rapide et incluse Livraison rapide et incluse

Vous recevrez votre commande dans les 3 à 5 jours.

+3 millions de clients +3 millions de clients

Nous ont déjà fait confiance depuis 2008.

Service client disponible Ce n’est pas clair ?

Notre service client disponible du lundi au vendredi de 9h à 17h.

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard

Sécurité Sécurité

Soyez rassurés : les transactions sont 100% sécurisées.

Un geste solidaire Un geste solidaire

Collecte de vos livres à domicile

Avis des internautes

Donnez votre avis sur le contenu du livre La tristesse des abandons : souvenirs d'une femme pasteur dans la guerre d'Algérie, 1958-1963 !
Pour tout autre commentaire ou question, contactez-nous.