Mon panier

Frais de livraison

Offerts !

Total 0,00 €
Voir mon panier

Paiement 100% sécurisé

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard
Le fascisme : historiographie et enjeux mémoriels

Format : Broché


Edition : La Découverte



Date de publication : 2013


Nombre de pages : 405


ISBN : 9782707153692


Auteur : Olivier Forlin


Dimensions (L x H x E, cm) : 14 x 22 x 2.8


Poids (g) : 409


Photo non contractuelle

Olivier Forlin

Le fascisme : historiographie et enjeux mémoriels

Le fascisme : historiographie et enjeux mémoriels

Plus en stock

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Rupture de stock

Être averti lors du retour en stock

Résumé

Qu'est-ce que le fascisme ? Et à quoi tient la fortune de ce mot depuis son apparition dans l'Italie de 1919 ? Pour répondre à ces questions, cet ouvrage fait le point sur les interprétations et débats historiographiques relatifs au fascisme, qui font partie intégrante de sa construction comme objet historique. Le flou conceptuel ainsi que les usages polémiques qui ont longtemps entouré ce terme ont favorisé des lectures multiples du phénomène, les unes forgeant des conceptions extensives (certaines à des fins de délégitimation politique), les autres s'efforçant au contraire de limiter son usage à quelques mouvements et régimes politiques de l'Europe des années 1919-1945. Depuis les années 1960, en rupture avec les interprétations «classiques» du fascisme, les relectures et révisions historiennes ont permis de redonner au phénomène toute son autonomie politique et culturelle et, aux fascismes nationaux, toute leur singularité.

L'ouvrage se propose également d'examiner les phases où ces débats interprétatifs ont pris l'allure de controverses, se déplaçant dans les médias de masse et dans l'univers politique, afin d'identifier des configurations où convergent renouveau historiographique, enjeux de mémoire et contexte de crise politique. Car c'est bien du côté des usages publics de l'histoire que le regard de l'historien doit désormais se porter, afin de contribuer à une meilleure compréhension de notre présent.


Qu'est-ce que le fascisme ? Et à quoi tient la fortune de ce mot depuis son apparition dans l'Italie de 1919 ? Pour répondre à ces questions, cet ouvrage fait le point sur les interprétations et débats historiographiques relatifs au fascisme, qui font partie intégrante de sa construction comme objet historique. Le flou conceptuel ainsi que les usages polémiques qui ont longtemps entouré ce terme ont favorisé des lectures multiples du phénomène, les unes forgeant des conceptions extensives (certaines à des fins de délégitimation politique), les autres s'efforçant au contraire de limiter son usage à quelques mouvements et régimes politiques de l'Europe des années 1919-1945. Depuis les années 1960, en rupture avec les interprétations «classiques» du fascisme, les relectures et révisions historiennes ont permis de redonner au phénomène toute son autonomie politique et culturelle et, aux fascismes nationaux, toute leur singularité.

L'ouvrage se propose également d'examiner les phases où ces débats interprétatifs ont pris l'allure de controverses, se déplaçant dans les médias de masse et dans l'univers politique, afin d'identifier des configurations où convergent renouveau historiographique, enjeux de mémoire et contexte de crise politique. Car c'est bien du côté des usages publics de l'histoire que le regard de l'historien doit désormais se porter, afin de contribuer à une meilleure compréhension de notre présent.



Format : Broché


Edition : La Découverte


Date de publication : 2013


Nombre de pages : 405


ISBN : 9782707153692


Auteur : Olivier Forlin


Classement : 874756


Dimensions (L x H x E, cm) : 14 x 22 x 2.8


Poids (g) : 409


Photo non contractuelle


Livraison rapide et incluse Livraison rapide et incluse

Vous recevrez votre commande dans les 3 à 5 jours.

+3 millions de clients +3 millions de clients

Nous ont déjà fait confiance depuis 2008.

Service client disponible

Votre satisfaction est notre priorité

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard

Sécurité Sécurité

Soyez rassurés : les transactions sont 100% sécurisées.

Un geste solidaire Un geste solidaire

Collecte de vos livres à domicile

Avis des internautes

Donnez votre avis sur le contenu du livre Le fascisme : historiographie et enjeux mémoriels !
Pour tout autre commentaire ou question, contactez-nous.