Mon panier

Frais de livraison

Offerts !

Total 0,00 €
Voir mon panier

Paiement 100% sécurisé

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard
Ils l'ont découronné : du libéralisme à l'apostasie, la tragédie conciliaire

Format : Broché


Edition : Clovis



Date de publication : 2017


Nombre de pages : 283


ISBN : 9782350051437


Auteur : Marcel Lefebvre


Dimensions (L x H x E, cm) : 14 x 3 x 1.8


Poids (g) : 415


Photo non contractuelle

Marcel Lefebvre

Ils l'ont découronné : du libéralisme à l'apostasie, la tragédie conciliaire

Ils l'ont découronné : du libéralisme à l'apostasie, la tragédie conciliaire

Plus en stock

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Rupture de stock

Être averti lors du retour en stock

Résumé

Ils l'ont découronné

Les années 1960-1970 représentent un tournant majeur, dans l'Eglise au XXe siècle. Les catéchismes sont mis au goût du jour, les soutanes jetées aux orties, les messes dites en français... Au-delà apparaît un changement plus radical dans la façon d'aborder deux choses : les autres religions et le pouvoir politique.

Les autres religions étaient jusqu'alors considérées comme des voies égarant hors du salut. L'État devait se proclamer catholique, s'associer à l'Église en gardant son autonomie, et interdire - sauf si les circonstances conseillaient une tolérance contraire - l'exercice public de toute religion autre que celle de Jésus-Christ. Tel était l'enseignement de l'Église, depuis sa fondation jusqu'à Pie XII. Telle était la pratique de la royauté française, sous l'ancien Régime.

Cependant, influencés par une théologie imprégnée des philosophies modernes, les papes, ayant décidé de ne pas faire jouer le privilège de leur infaillibilité, font demi-tour lors du concile Vatican II. Les fausses religions sont désormais regardées favorablement. On proclame pour elles un droit à la liberté de culte. Rome presse les chefs d'États chrétiens de laïciser leurs constitutions. Ce qui était dénoncé devient enseigné. Et quiconque reste attaché à la doctrine de toujours devient suspecté, voire condamné.

Mgr Marcel Lefebvre (1905-1991) a préféré garder la doctrine traditionnelle, quitte à subir des blâmes incessants. Ce prélat, auquel l'Église avait confié de très grandes responsabilités, s'est même résolu à fonder une société de prêtres pour maintenir un sacerdoce fidèle.

Dans les entretiens que voici, il dénoue le noeud de la crise actuelle. Fort de la parole de Jésus-Christ et de la papauté de vingt siècles, il aborde avec clarté et énergie les thèmes de la vérité, de la liberté, de la démocratie et de la révolution.


Ils l'ont découronné

Les années 1960-1970 représentent un tournant majeur, dans l'Eglise au XXe siècle. Les catéchismes sont mis au goût du jour, les soutanes jetées aux orties, les messes dites en français... Au-delà apparaît un changement plus radical dans la façon d'aborder deux choses : les autres religions et le pouvoir politique.

Les autres religions étaient jusqu'alors considérées comme des voies égarant hors du salut. L'État devait se proclamer catholique, s'associer à l'Église en gardant son autonomie, et interdire - sauf si les circonstances conseillaient une tolérance contraire - l'exercice public de toute religion autre que celle de Jésus-Christ. Tel était l'enseignement de l'Église, depuis sa fondation jusqu'à Pie XII. Telle était la pratique de la royauté française, sous l'ancien Régime.

Cependant, influencés par une théologie imprégnée des philosophies modernes, les papes, ayant décidé de ne pas faire jouer le privilège de leur infaillibilité, font demi-tour lors du concile Vatican II. Les fausses religions sont désormais regardées favorablement. On proclame pour elles un droit à la liberté de culte. Rome presse les chefs d'États chrétiens de laïciser leurs constitutions. Ce qui était dénoncé devient enseigné. Et quiconque reste attaché à la doctrine de toujours devient suspecté, voire condamné.

Mgr Marcel Lefebvre (1905-1991) a préféré garder la doctrine traditionnelle, quitte à subir des blâmes incessants. Ce prélat, auquel l'Église avait confié de très grandes responsabilités, s'est même résolu à fonder une société de prêtres pour maintenir un sacerdoce fidèle.

Dans les entretiens que voici, il dénoue le noeud de la crise actuelle. Fort de la parole de Jésus-Christ et de la papauté de vingt siècles, il aborde avec clarté et énergie les thèmes de la vérité, de la liberté, de la démocratie et de la révolution.



Format : Broché


Edition : Clovis


Date de publication : 2017


Nombre de pages : 283


ISBN : 9782350051437


Auteur : Marcel Lefebvre


Classement : 205636


Dimensions (L x H x E, cm) : 14 x 3 x 1.8


Poids (g) : 415


Photo non contractuelle


Livraison rapide et incluse Livraison rapide et incluse

Vous recevrez votre commande dans les 3 à 5 jours.

+3 millions de clients +3 millions de clients

Nous ont déjà fait confiance depuis 2008.

Service client disponible

Votre satisfaction est notre priorité

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard

Sécurité Sécurité

Soyez rassurés : les transactions sont 100% sécurisées.

Un geste solidaire Un geste solidaire

Collecte de vos livres à domicile

Avis des internautes

Donnez votre avis sur le contenu du livre Ils l'ont découronné : du libéralisme à l'apostasie, la tragédie conciliaire !
Pour tout autre commentaire ou question, contactez-nous.