Mon panier

Frais de livraison

0,00 €

Total 0,00 €
Voir mon panier

Paiement 100% sécurisé

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard
To B or not to B : le pouvoir des agences de notation en question

Format : Broché


Edition : Village mondial, Pearson Education



Date de publication : 2004


Nombre de pages : 220


ISBN : 9782744060717


Auteur : Catherine Gerst, Denis Groven


Dimensions (L x H x E, cm) : 16 x 24 x 0.1


Poids (g) : 601


Photo non contractuelle

Catherine Gerst, Denis Groven

To b or not to b : le pouvoir des agences de notation en question

To B or not to B : le pouvoir des agences de notation en question

1 en stock

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Wishlist

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Livraison incluse pour la France métropolitaine et la Corse

Livraison incluse pour la France métropolitaine et la Corse

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Résumé

Faillites retentissantes et scandales financiers ont propulsé les agences de notation sur le devant de la scène. Très écoutées outre-Atlantique, Moody's, Standard & Poor's et Fitch Ratings sont largement contestées en Europe et en France. Sans doute parce qu'elles détiennent un pouvoir énorme. Leur rôle est d'émettre un avis sur la capacité de remboursement par une entreprise de la dette qu'elle a contractée, à travers une échelle de notes qui va de «triple A» à D. Investisseurs et émetteurs, tous ont la hantise de voir les notes tomber dans la catégorie spéculative, au niveau «simple B». Car, une fois ce seuil franchi, l'entreprise n'est plus que l'ombre d'elle-même.

Face au pouvoir grandissant des agences, la polémique ne cesse d'enfler autour de leurs méthodes : Engendrent-elles des désordres financiers au lieu de les prévoir ? Peut-on tout noter ? Les relations commerciales qui les lient aux entreprises ne faussent-elles pas leurs jugements ? Est-il acceptable de n'avoir le choix qu'entre trois agences, américaines de surcroît ? Abondamment relayés par la presse économique, les points de vue les plus contradictoires viennent s'affronter, engendrant ainsi une véritable cacophonie.

Ce livre vient à point nommé pour permettre à chacun de se faire une idée objective du sujet. Écrit par deux anciens analystes, il offre une vision informée sur le fonctionnement des agences, leurs comités de notation, leurs méthodologies. Plus encore, il s'inscrit dans le débat actuel en traitant les questions restées en suspens : Faut-il créer une agence de notation européenne ? Les entreprises vont-elles réagir juridiquement face aux opinions des agences ? Démontant les idées toutes faites, Catherine Gerst et Denis Groven proposent avec ce livre un état des lieux soigneusement argumenté et une véritable réflexion sur le devenir de l'activité de notation.


Faillites retentissantes et scandales financiers ont propulsé les agences de notation sur le devant de la scène. Très écoutées outre-Atlantique, Moody's, Standard & Poor's et Fitch Ratings sont largement contestées en Europe et en France. Sans doute parce qu'elles détiennent un pouvoir énorme. Leur rôle est d'émettre un avis sur la capacité de remboursement par une entreprise de la dette qu'elle a contractée, à travers une échelle de notes qui va de «triple A» à D. Investisseurs et émetteurs, tous ont la hantise de voir les notes tomber dans la catégorie spéculative, au niveau «simple B». Car, une fois ce seuil franchi, l'entreprise n'est plus que l'ombre d'elle-même.

Face au pouvoir grandissant des agences, la polémique ne cesse d'enfler autour de leurs méthodes : Engendrent-elles des désordres financiers au lieu de les prévoir ? Peut-on tout noter ? Les relations commerciales qui les lient aux entreprises ne faussent-elles pas leurs jugements ? Est-il acceptable de n'avoir le choix qu'entre trois agences, américaines de surcroît ? Abondamment relayés par la presse économique, les points de vue les plus contradictoires viennent s'affronter, engendrant ainsi une véritable cacophonie.

Ce livre vient à point nommé pour permettre à chacun de se faire une idée objective du sujet. Écrit par deux anciens analystes, il offre une vision informée sur le fonctionnement des agences, leurs comités de notation, leurs méthodologies. Plus encore, il s'inscrit dans le débat actuel en traitant les questions restées en suspens : Faut-il créer une agence de notation européenne ? Les entreprises vont-elles réagir juridiquement face aux opinions des agences ? Démontant les idées toutes faites, Catherine Gerst et Denis Groven proposent avec ce livre un état des lieux soigneusement argumenté et une véritable réflexion sur le devenir de l'activité de notation.



Format : Broché


Edition : Village mondial, Pearson Education


Date de publication : 2004


Nombre de pages : 220


ISBN : 9782744060717


Auteur : Catherine Gerst, Denis Groven


Classement : 3000000


Dimensions (L x H x E, cm) : 16 x 24 x 0.1


Poids (g) : 601


Photo non contractuelle


Livraison rapide et incluse Livraison rapide et incluse

Vous recevrez votre commande dans les 3 à 5 jours.

+3 millions de clients +3 millions de clients

Nous ont déjà fait confiance depuis 2008.

Service client disponible Ce n’est pas clair ?

Notre service client disponible du lundi au vendredi de 9h à 17h.

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard

Sécurité Sécurité

Soyez rassurés : les transactions sont 100% sécurisées.

Un geste solidaire Un geste solidaire

Collecte de vos livres à domicile

Avis des internautes

Donnez votre avis sur le contenu du livre To B or not to B : le pouvoir des agences de notation en question !
Pour tout autre commentaire ou question, contactez-nous.