Mon panier

Frais de livraison

Offerts !

Total 0,00 €
Voir mon panier

Paiement 100% sécurisé

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard
Qui va garder les enfants ?

Format : Broché


Edition : Lansman éditeur



Date de publication : 2019


Nombre de pages : 42


ISBN : 9782807102293


Auteur : Nicolas Bonneau, Fanny Chériaux


Dimensions (L x H x E, cm) : 15 x 21 x 0.5


Poids (g) : 75


Photo non contractuelle

Nicolas Bonneau, Fanny Chériaux

Qui va garder les enfants ?

Qui va garder les enfants ?

2 en stock

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Wishlist
Résumé



Nicolas : Lors de mon enquête, j'assiste à une inauguration de foire agricole, tous les responsables (hommes) sont là, ainsi que la députée de la circonscription. Quand ils coupent le ruban, ils se retournent, ils la voient. « Merde, on l'a oubliée... » Ils avaient oublié d'appeler la députée. Ils l'ont ignorée, comme si elle était invisible.


J'ai 22 ans, je suis dans le train. Caroline arrive en face de moi. Elle marche dans l'allée. Son regard croise le mien. Je m'apprête à me lever, à lui sourire, lui parler, mais elle détourne le regard. Elle m'a ignoré, comme si j'étais invisible. Sauf que moi je l'avais bien cherché.


Je suis un homme.

Je suis un homme blanc.

Je suis un homme blanc de 45 ans, français, hétérosexuel, avec un revenu de classe moyenne et je suis par essence un dominant.


Naître m'a fait directement entrer dans la caste des dominants. Aucun mérite. Bon évidemment, il y a des nuances, je ne suis pas né chez les dominants des dominants. Je suis fils d'ouvrier. Alors, j'ai été tenté. J'ai tenté, pour me rassurer : de faire subir à d'autres ce sentiment d'être humilié. Invisible et ignoré. A d'autres plus vulnérables. Aux femmes par exemple.


A Caroline par exemple. Qui m'a bien rendu la pareille. Ou encore à ma soeur...

En politique, plus sans doute encore que dans d'autres domaines de la société en raison de l'énormité des préjugés, se faire une place en tant que femme relève du « parcours du combattant ». Sans doute parce que, contrairement aux hommes, les femmes politiques tentent souvent de réussir à la fois leur vie privée et leur carrière professionnelle, sans sacrifier l'une à l'autre.

Pourtant, en France et dans bien d'autres pays, rien n'est mis en place pour créer cet équilibre dans un milieu où le pouvoir masculin est toujours prédominant... même si certains événements récents ont permis d'amorcer une certaine prise de conscience.

A partir d'une enquête de plus de deux ans durant lesquels il a accompagné plusieurs femmes politiques dans leur quotidien, Nicolas Bonneau, en complicité avec Fanny Chériaux, nous parle sans fard de leur vie au jour le jour entre les lieux d'exercice de leurs mandats et leur foyer.

En restituant des bribes de conversations de ces femmes de droite et de gauche, évoluant dans des sphères différentes du pouvoir, local-national- international, il interroge également son propre rapport personnel à la domination masculine ainsi que les failles dans son regard qui a évolué au fil du temps et de sa construction culturelle.




Nicolas : Lors de mon enquête, j'assiste à une inauguration de foire agricole, tous les responsables (hommes) sont là, ainsi que la députée de la circonscription. Quand ils coupent le ruban, ils se retournent, ils la voient. « Merde, on l'a oubliée... » Ils avaient oublié d'appeler la députée. Ils l'ont ignorée, comme si elle était invisible.


J'ai 22 ans, je suis dans le train. Caroline arrive en face de moi. Elle marche dans l'allée. Son regard croise le mien. Je m'apprête à me lever, à lui sourire, lui parler, mais elle détourne le regard. Elle m'a ignoré, comme si j'étais invisible. Sauf que moi je l'avais bien cherché.


Je suis un homme.

Je suis un homme blanc.

Je suis un homme blanc de 45 ans, français, hétérosexuel, avec un revenu de classe moyenne et je suis par essence un dominant.


Naître m'a fait directement entrer dans la caste des dominants. Aucun mérite. Bon évidemment, il y a des nuances, je ne suis pas né chez les dominants des dominants. Je suis fils d'ouvrier. Alors, j'ai été tenté. J'ai tenté, pour me rassurer : de faire subir à d'autres ce sentiment d'être humilié. Invisible et ignoré. A d'autres plus vulnérables. Aux femmes par exemple.


A Caroline par exemple. Qui m'a bien rendu la pareille. Ou encore à ma soeur...

En politique, plus sans doute encore que dans d'autres domaines de la société en raison de l'énormité des préjugés, se faire une place en tant que femme relève du « parcours du combattant ». Sans doute parce que, contrairement aux hommes, les femmes politiques tentent souvent de réussir à la fois leur vie privée et leur carrière professionnelle, sans sacrifier l'une à l'autre.

Pourtant, en France et dans bien d'autres pays, rien n'est mis en place pour créer cet équilibre dans un milieu où le pouvoir masculin est toujours prédominant... même si certains événements récents ont permis d'amorcer une certaine prise de conscience.

A partir d'une enquête de plus de deux ans durant lesquels il a accompagné plusieurs femmes politiques dans leur quotidien, Nicolas Bonneau, en complicité avec Fanny Chériaux, nous parle sans fard de leur vie au jour le jour entre les lieux d'exercice de leurs mandats et leur foyer.

En restituant des bribes de conversations de ces femmes de droite et de gauche, évoluant dans des sphères différentes du pouvoir, local-national- international, il interroge également son propre rapport personnel à la domination masculine ainsi que les failles dans son regard qui a évolué au fil du temps et de sa construction culturelle.



Format : Broché


Edition : Lansman éditeur


Date de publication : 2019


Nombre de pages : 42


ISBN : 9782807102293


Auteur : Nicolas Bonneau, Fanny Chériaux


Classement : 1404243


Dimensions (L x H x E, cm) : 15 x 21 x 0.5


Poids (g) : 75


Photo non contractuelle


Livraison rapide et incluse Livraison rapide et incluse

Vous recevrez votre commande dans les 3 à 5 jours.

+3 millions de clients +3 millions de clients

Nous ont déjà fait confiance depuis 2008.

Service client disponible

Votre satisfaction est notre priorité

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard

Sécurité Sécurité

Soyez rassurés : les transactions sont 100% sécurisées.

Un geste solidaire Un geste solidaire

Collecte de vos livres à domicile

Avis des internautes

Donnez votre avis sur le contenu du livre Qui va garder les enfants ? !
Pour tout autre commentaire ou question, contactez-nous.