Mon panier

Frais de livraison

Offerts !

Total 0,00 €
Voir mon panier

Paiement 100% sécurisé

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard
Mémoires : Espagne et Portugal

Format : Broché


Edition : Belles lettres



Date de publication : 2013


Nombre de pages : 408


ISBN : 9782251310053


Auteur : Nicolas-Jean De Dieu Soult


Dimensions (L x H x E, cm) : 13 x 19 x 2.2


Poids (g) : 405


Photo non contractuelle

Nicolas-Jean De Dieu Soult

Mémoires : espagne et portugal

Mémoires : Espagne et Portugal

1 en stock

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Wishlist
Résumé

Ses soldats le surnommaient «Bras de fer», tant il exigeait
d'eux. C'est sans doute cette opiniâtreté qui permit à Jean de Dieu
Soult, duc de Dalmatie, d'être celui des maréchaux de Napoléon
qui se maintiendra le plus longtemps dans cette infernale guerre
d'Espagne et du Portugal. Quatre longues années retracées dans
ces Mémoires qui débutent avec la descente de l'Empereur dans la
péninsule à l'automne 1808 afin de reprendre Madrid. Jean de Dieu
Soult est à ses côtés et balaie une partie des troupes britanniques
qui doivent rembarquer à la Corogne. Nommé major général
des armées en Espagne, il s'empare ensuite de l'Andalousie où il
va régner en proconsul mais sans céder un pouce de terrain aux
armées anglo-espagnoles qui l'entourent. Beaucoup de critiques
ont été émises contre cet homme ambitieux mais aussi redoutable
organisateur, administrateur hors pair et que Napoléon, après son
action décisive à Austerlitz avait sacré «le meilleur manoeuvrier
d'Europe» : d'avoir voulu, selon certains, se faire sacrer roi de
Portugal, de s'être enrichi, de ne pas avoir porté secours à ses
camarades comme Masséna, échoué devant les lignes de Torres
Vedras qui ont rendu Lisbonne inexpugnable. Mais comme le
dira Napoléon, Soult est la seule «tête militaire» de ce conflit
lointain. Les Mémoires du maréchal montrent surtout ce que fut
cette guerre cruelle durant laquelle naquit le mot devenu universel
de «guérilla» : menée sans moyens, au milieu des intrigues, loin
de tout et surtout du regard de l'Empereur qui la méprisait, il
fallait effectivement être de fer pour ne pas connaître la défaite.
Un texte indispensable pour tous ceux qui s'intéressent à l'épopée
impériale et à ce terrible conflit, début de sa chute, qui fit plus
100 000 morts côté français.


Ses soldats le surnommaient «Bras de fer», tant il exigeait
d'eux. C'est sans doute cette opiniâtreté qui permit à Jean de Dieu
Soult, duc de Dalmatie, d'être celui des maréchaux de Napoléon
qui se maintiendra le plus longtemps dans cette infernale guerre
d'Espagne et du Portugal. Quatre longues années retracées dans
ces Mémoires qui débutent avec la descente de l'Empereur dans la
péninsule à l'automne 1808 afin de reprendre Madrid. Jean de Dieu
Soult est à ses côtés et balaie une partie des troupes britanniques
qui doivent rembarquer à la Corogne. Nommé major général
des armées en Espagne, il s'empare ensuite de l'Andalousie où il
va régner en proconsul mais sans céder un pouce de terrain aux
armées anglo-espagnoles qui l'entourent. Beaucoup de critiques
ont été émises contre cet homme ambitieux mais aussi redoutable
organisateur, administrateur hors pair et que Napoléon, après son
action décisive à Austerlitz avait sacré «le meilleur manoeuvrier
d'Europe» : d'avoir voulu, selon certains, se faire sacrer roi de
Portugal, de s'être enrichi, de ne pas avoir porté secours à ses
camarades comme Masséna, échoué devant les lignes de Torres
Vedras qui ont rendu Lisbonne inexpugnable. Mais comme le
dira Napoléon, Soult est la seule «tête militaire» de ce conflit
lointain. Les Mémoires du maréchal montrent surtout ce que fut
cette guerre cruelle durant laquelle naquit le mot devenu universel
de «guérilla» : menée sans moyens, au milieu des intrigues, loin
de tout et surtout du regard de l'Empereur qui la méprisait, il
fallait effectivement être de fer pour ne pas connaître la défaite.
Un texte indispensable pour tous ceux qui s'intéressent à l'épopée
impériale et à ce terrible conflit, début de sa chute, qui fit plus
100 000 morts côté français.



Format : Broché


Edition : Belles lettres


Date de publication : 2013


Nombre de pages : 408


ISBN : 9782251310053


Auteur : Nicolas-Jean De Dieu Soult


Classement : 245221


Dimensions (L x H x E, cm) : 13 x 19 x 2.2


Poids (g) : 405


Photo non contractuelle


Livraison rapide et incluse Livraison rapide et incluse

Vous recevrez votre commande dans les 3 à 5 jours.

+3 millions de clients +3 millions de clients

Nous ont déjà fait confiance depuis 2008.

Service client disponible

Votre satisfaction est notre priorité

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard

Sécurité Sécurité

Soyez rassurés : les transactions sont 100% sécurisées.

Un geste solidaire Un geste solidaire

Collecte de vos livres à domicile

Avis des internautes

Donnez votre avis sur le contenu du livre Mémoires : Espagne et Portugal !
Pour tout autre commentaire ou question, contactez-nous.