Mon panier

Frais de livraison

Offerts !

Total 0,00 €
Voir mon panier

Paiement 100% sécurisé

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard
L'autodidacte : entre pratiques et représentations sociales

Format : Broché


Edition : L'Harmattan



Date de publication : 2003


Nombre de pages : 207


ISBN : 9782747552592


Auteur : Hélène Bézille-Lesquoy


Dimensions (L x H x E, cm) : 14 x 22 x 1.1


Poids (g) : 268


Photo non contractuelle

Hélène Bézille-Lesquoy

L'autodidacte : entre pratiques et représentations sociales

L'autodidacte : entre pratiques et représentations sociales

1 en stock

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Wishlist
Résumé

Les pratiques d'apprentissage «informelles», non encadrées et non contrôlées par les institutions d'éducation et de formation, qu'elles soient volontaires ou fortuites, font l'objet d'un intérêt grandissant.

Pourtant quand nous pensons à l'autodidaxie, nous pensons à «l'autodidacte», c'est-à-dire à un personnage fortement stéréotypé, qui appelle des clichés divers: c'est l'envers du modèle de l'élève discipliné, adhérant au programme pédagogique dont il est l'objet. Il nous arrive de nous identifier à cet autodidacte, ou d'être identifiés à lui par d'autres: «c'est un autodidacte!» peut être alors être entendu comme un signe d'admiration ou de compassion.

Au-delà de ces représentations idéalisantes ou disqualifiantes, les travaux des historiens de l'Éducation montrent que cette forme d'apprentissage peut avoir la valeur et la légitimité d'un véritable modèle culturel d'apprentissage. C'est une manière d'apprendre qui est si profondément ancrée en chacun de nous que nous l'utilisons sans même nous en rendre compte au quotidien. Pourtant l'autodidaxie a longtemps été assimilée à un mode d'apprentissage compensatoire, visant par exemple à réparer les effets d'une scolarité écourtée. Au-delà de cette fonction compensatoire très utile, l'autodidaxie a aussi une fonction de régulation et d'ajustement aux transformations petites et grandes de notre environnement, dans la vie quotidienne mais aussi, peut-être de plus en plus fréquemment, dans les circonstances historiques de grands bouleversements (guerres, obligation d'immigration, transformation radicale de la société, disparition des ressources antérieures, etc.). Elle est également présente dans toute entreprise créative, par exemple quand il s'agit de produire des savoirs nouveaux dans un domaine donné.


Les pratiques d'apprentissage «informelles», non encadrées et non contrôlées par les institutions d'éducation et de formation, qu'elles soient volontaires ou fortuites, font l'objet d'un intérêt grandissant.

Pourtant quand nous pensons à l'autodidaxie, nous pensons à «l'autodidacte», c'est-à-dire à un personnage fortement stéréotypé, qui appelle des clichés divers: c'est l'envers du modèle de l'élève discipliné, adhérant au programme pédagogique dont il est l'objet. Il nous arrive de nous identifier à cet autodidacte, ou d'être identifiés à lui par d'autres: «c'est un autodidacte!» peut être alors être entendu comme un signe d'admiration ou de compassion.

Au-delà de ces représentations idéalisantes ou disqualifiantes, les travaux des historiens de l'Éducation montrent que cette forme d'apprentissage peut avoir la valeur et la légitimité d'un véritable modèle culturel d'apprentissage. C'est une manière d'apprendre qui est si profondément ancrée en chacun de nous que nous l'utilisons sans même nous en rendre compte au quotidien. Pourtant l'autodidaxie a longtemps été assimilée à un mode d'apprentissage compensatoire, visant par exemple à réparer les effets d'une scolarité écourtée. Au-delà de cette fonction compensatoire très utile, l'autodidaxie a aussi une fonction de régulation et d'ajustement aux transformations petites et grandes de notre environnement, dans la vie quotidienne mais aussi, peut-être de plus en plus fréquemment, dans les circonstances historiques de grands bouleversements (guerres, obligation d'immigration, transformation radicale de la société, disparition des ressources antérieures, etc.). Elle est également présente dans toute entreprise créative, par exemple quand il s'agit de produire des savoirs nouveaux dans un domaine donné.



Format : Broché


Edition : L'Harmattan


Date de publication : 2003


Nombre de pages : 207


ISBN : 9782747552592


Auteur : Hélène Bézille-Lesquoy


Classement : 854583


Dimensions (L x H x E, cm) : 14 x 22 x 1.1


Poids (g) : 268


Photo non contractuelle


Livraison rapide et incluse Livraison rapide et incluse

Vous recevrez votre commande dans les 3 à 5 jours.

+3 millions de clients +3 millions de clients

Nous ont déjà fait confiance depuis 2008.

Service client disponible

Votre satisfaction est notre priorité

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard

Sécurité Sécurité

Soyez rassurés : les transactions sont 100% sécurisées.

Un geste solidaire Un geste solidaire

Collecte de vos livres à domicile

Avis des internautes

Donnez votre avis sur le contenu du livre L'autodidacte : entre pratiques et représentations sociales !
Pour tout autre commentaire ou question, contactez-nous.