Mon panier

Frais de livraison

Offerts !

Total 0,00 €
Voir mon panier

Paiement 100% sécurisé

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard
Proust, Vermeer, Rembrandt : la précieuse matière du tout petit pan de mur jaune

Format : Broché


Edition : Arléa



Date de publication : 2018


Nombre de pages : 74


ISBN : 9782363081742


Auteur : Jean Pavans


Dimensions (L x H x E, cm) : 11 x 18 x 0.8


Poids (g) : 70


Photo non contractuelle

Jean Pavans

Proust, vermeer, rembrandt : la précieuse matière du tout petit pan de mur jaune

Proust, Vermeer, Rembrandt : la précieuse matière du tout petit pan de mur jaune

1 en stock

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Wishlist
Résumé

En 1921, Marcel Proust fut pris d'un malaise au musée du Jeu de Paume devant le « petit pan de mur jaune » de la Vue de Delft de Vermeer, qui lui inspira les pages si célèbres de la mort de Bergotte.

Or, des années auparavant, il avait écrit un extraordinaire article où il imaginait John Ruskin se traînant mourant à Amsterdam pour y visiter la rétrospective Rembrandt de 1898. L'équivalence entre peinture, littérature et mort était donc dans l'esprit de Proust avant même qu'il ne la vive et ne la transcrive.

Jean Pavans revient ici sur ces deux textes admirables afin de considérer les rapports entre littérature et peinture, et leur troublante conjonction.


En 1921, Marcel Proust fut pris d'un malaise au musée du Jeu de Paume devant le « petit pan de mur jaune » de la Vue de Delft de Vermeer, qui lui inspira les pages si célèbres de la mort de Bergotte.

Or, des années auparavant, il avait écrit un extraordinaire article où il imaginait John Ruskin se traînant mourant à Amsterdam pour y visiter la rétrospective Rembrandt de 1898. L'équivalence entre peinture, littérature et mort était donc dans l'esprit de Proust avant même qu'il ne la vive et ne la transcrive.

Jean Pavans revient ici sur ces deux textes admirables afin de considérer les rapports entre littérature et peinture, et leur troublante conjonction.



Format : Broché


Edition : Arléa


Date de publication : 2018


Nombre de pages : 74


ISBN : 9782363081742


Auteur : Jean Pavans


Classement : 766075


Dimensions (L x H x E, cm) : 11 x 18 x 0.8


Poids (g) : 70


Photo non contractuelle


Livraison rapide et incluse Livraison rapide et incluse

Vous recevrez votre commande dans les 3 à 5 jours.

+3 millions de clients +3 millions de clients

Nous ont déjà fait confiance depuis 2008.

Service client disponible

Votre satisfaction est notre priorité

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard

Sécurité Sécurité

Soyez rassurés : les transactions sont 100% sécurisées.

Un geste solidaire Un geste solidaire

Collecte de vos livres à domicile

Avis des internautes

Donnez votre avis sur le contenu du livre Proust, Vermeer, Rembrandt : la précieuse matière du tout petit pan de mur jaune !
Pour tout autre commentaire ou question, contactez-nous.