Mon panier

Frais de livraison

Offerts !

Total 0,00 €
Voir mon panier

Paiement 100% sécurisé

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard
Le cri des lémuriens

Format : Broché


Edition : L'Harmattan



Date de publication : 2004


Nombre de pages : 299


ISBN : 9782747576215


Auteur : Michel Covin


Dimensions (L x H x E, cm) : 14 x 22 x 1.6


Poids (g) : 325


Photo non contractuelle

Michel Covin

Le cri des lémuriens

Le cri des lémuriens

1 en stock

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Wishlist
Résumé

A l'heure où l'industrie du tourisme est la première du monde,
chacun veut voyager. Mais que se passe-t-il quand on force quelqu'un à
le faire ? Un jeune appelé du contingent, par exemple, qui aurait choisi
de contourner ses obligations en choisissant la coopération ? Alors, nous
avons la panoplie inverse de celle dont s'affuble le voyageur volontaire :
à une description infailliblement radieuse se substitue un tableau noir
jusqu'à saturation. Non pas que l'un soit plus juste que l'autre, mais les
deux se complètent et s'éclairent mutuellement, montrant comment,
jamais, on n'échappe à l'unité du point de vue, sans laquelle, non
seulement le récit, mais le voyage lui-même n'existeraient pas. Certes,
le narrateur n'a pas été gâté par le sort : affecté, comme professeur de
français, dans un minuscule village malgache dépourvu de tout confort,
il s'en évade pour rejoindre la grande ville, Tananarive, en pleine
insurrection. Quelle aubaine pour celui qui, acharné à réaliser son
programme anti-touristique, voit dans le bruit et la fureur de l'Histoire
le prétexte à cultiver son lamento intérieur, le seul qui compte. Mais cela
ne doit pas faire illusion. Le drame mis en scène ici est un drame intime,
vécu par une âme trop tendre encore et soumise à un véritable
arrachement. La conversion salutaire en cet Autre qu'il faut devenir
surviendra trop tard. Et ce n'est pas le moins pathétique de ce texte, écrit
dans une langue très pure et très classique, de raconter comment on peut
passer à côté des choses, et qu'au moment de saisir ce qu'il y a de plus
précieux (mais qui n'a rien à voir non plus avec le tourisme), le voyage
s'achève sur l'ombre d'un regret.


A l'heure où l'industrie du tourisme est la première du monde,
chacun veut voyager. Mais que se passe-t-il quand on force quelqu'un à
le faire ? Un jeune appelé du contingent, par exemple, qui aurait choisi
de contourner ses obligations en choisissant la coopération ? Alors, nous
avons la panoplie inverse de celle dont s'affuble le voyageur volontaire :
à une description infailliblement radieuse se substitue un tableau noir
jusqu'à saturation. Non pas que l'un soit plus juste que l'autre, mais les
deux se complètent et s'éclairent mutuellement, montrant comment,
jamais, on n'échappe à l'unité du point de vue, sans laquelle, non
seulement le récit, mais le voyage lui-même n'existeraient pas. Certes,
le narrateur n'a pas été gâté par le sort : affecté, comme professeur de
français, dans un minuscule village malgache dépourvu de tout confort,
il s'en évade pour rejoindre la grande ville, Tananarive, en pleine
insurrection. Quelle aubaine pour celui qui, acharné à réaliser son
programme anti-touristique, voit dans le bruit et la fureur de l'Histoire
le prétexte à cultiver son lamento intérieur, le seul qui compte. Mais cela
ne doit pas faire illusion. Le drame mis en scène ici est un drame intime,
vécu par une âme trop tendre encore et soumise à un véritable
arrachement. La conversion salutaire en cet Autre qu'il faut devenir
surviendra trop tard. Et ce n'est pas le moins pathétique de ce texte, écrit
dans une langue très pure et très classique, de raconter comment on peut
passer à côté des choses, et qu'au moment de saisir ce qu'il y a de plus
précieux (mais qui n'a rien à voir non plus avec le tourisme), le voyage
s'achève sur l'ombre d'un regret.



Format : Broché


Edition : L'Harmattan


Date de publication : 2004


Nombre de pages : 299


ISBN : 9782747576215


Auteur : Michel Covin


Classement : 3000000


Dimensions (L x H x E, cm) : 14 x 22 x 1.6


Poids (g) : 325


Photo non contractuelle


Livraison rapide et incluse Livraison rapide et incluse

Vous recevrez votre commande dans les 3 à 5 jours.

+3 millions de clients +3 millions de clients

Nous ont déjà fait confiance depuis 2008.

Service client disponible

Votre satisfaction est notre priorité

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard

Sécurité Sécurité

Soyez rassurés : les transactions sont 100% sécurisées.

Un geste solidaire Un geste solidaire

Collecte de vos livres à domicile

Avis des internautes

Donnez votre avis sur le contenu du livre Le cri des lémuriens !
Pour tout autre commentaire ou question, contactez-nous.