Mon panier

Frais de livraison

Offerts !

Total 0,00 €
Voir mon panier

Paiement 100% sécurisé

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard
Un empire de velours : l'impérialisme informel français au XIXe siècle

Format : Broché


Edition : La Découverte



Date de publication : 2022


Nombre de pages : 318


ISBN : 9782348073359


Auteur : David Todd


Dimensions (L x H x E, cm) : 16 x 24 x 2.6


Poids (g) : 496


Photo non contractuelle

David Todd

Un empire de velours : l'impérialisme informel français au xixe siècle

Un empire de velours : l'impérialisme informel français au XIXe siècle

Plus en stock

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Rupture de stock

Être averti lors du retour en stock

Résumé

Contrairement à ce que les historiens ont longtemps laissé entendre, la France ne s'est pas recroquevillée sur elle-même après la perte de ses colonies nord-américaines et caribéennes au tournant du XIXe siècle. L'impérialisme français a pris de nouvelles formes, moins visibles, et s'est déployé dans de nouvelles régions, notamment au Moyen-Orient et en Amérique latine.

C'est l'histoire de cet « empire de velours » que retrace David Todd, depuis la chute de l'Empire napoléonien en 1815 jusqu'à l'avènement de l'empire colonial de la IIIe République. Doux mais cynique, cet empire informel a mobilisé divers instruments d'influence, aussi discrets qu'efficaces. Pendant que l'industrie du luxe convertissait une partie des élites étrangères à l'« art de vivre à la française », des dispositifs commerciaux, financiers ou juridiques sophistiqués plaçaient des pays entiers sous la tutelle silencieuse de la France.

Étudiant la politique étrangère et économique des régimes qui se sont succédé après la Révolution - Restauration, monarchie de Juillet, Second Empire -, David Todd propose de repenser l'histoire de l'impérialisme français, trop souvent limitée à la politique coloniale de la IIIe République et trop exclusivement associée à l'idéologie républicaine. Cette remarquable enquête montre également que cet empire de velours fut moins le concurrent que le partenaire de l'impérialisme britannique dans le processus de « mondialisation » du XIXe siècle, c'est-à-dire l'intégration de la planète au profit de l'Europe occidentale.

Rappelant que l'impérialisme ne se limite pas aux conquêtes territoriales, ce livre nous invite finalement à réfléchir aux étonnants parallèles que l'on peut établir entre l'empire de velours français du XIXe siècle et les empires informels contemporains, notamment celui des États-Unis depuis le milieu du XXe siècle ou celui de la France en Afrique subsaharienne depuis 1960.


Contrairement à ce que les historiens ont longtemps laissé entendre, la France ne s'est pas recroquevillée sur elle-même après la perte de ses colonies nord-américaines et caribéennes au tournant du XIXe siècle. L'impérialisme français a pris de nouvelles formes, moins visibles, et s'est déployé dans de nouvelles régions, notamment au Moyen-Orient et en Amérique latine.

C'est l'histoire de cet « empire de velours » que retrace David Todd, depuis la chute de l'Empire napoléonien en 1815 jusqu'à l'avènement de l'empire colonial de la IIIe République. Doux mais cynique, cet empire informel a mobilisé divers instruments d'influence, aussi discrets qu'efficaces. Pendant que l'industrie du luxe convertissait une partie des élites étrangères à l'« art de vivre à la française », des dispositifs commerciaux, financiers ou juridiques sophistiqués plaçaient des pays entiers sous la tutelle silencieuse de la France.

Étudiant la politique étrangère et économique des régimes qui se sont succédé après la Révolution - Restauration, monarchie de Juillet, Second Empire -, David Todd propose de repenser l'histoire de l'impérialisme français, trop souvent limitée à la politique coloniale de la IIIe République et trop exclusivement associée à l'idéologie républicaine. Cette remarquable enquête montre également que cet empire de velours fut moins le concurrent que le partenaire de l'impérialisme britannique dans le processus de « mondialisation » du XIXe siècle, c'est-à-dire l'intégration de la planète au profit de l'Europe occidentale.

Rappelant que l'impérialisme ne se limite pas aux conquêtes territoriales, ce livre nous invite finalement à réfléchir aux étonnants parallèles que l'on peut établir entre l'empire de velours français du XIXe siècle et les empires informels contemporains, notamment celui des États-Unis depuis le milieu du XXe siècle ou celui de la France en Afrique subsaharienne depuis 1960.



Format : Broché


Edition : La Découverte


Date de publication : 2022


Nombre de pages : 318


ISBN : 9782348073359


Auteur : David Todd


Classement : 22079


Dimensions (L x H x E, cm) : 16 x 24 x 2.6


Poids (g) : 496


Photo non contractuelle


Livraison rapide et incluse Livraison rapide et incluse

Vous recevrez votre commande dans les 3 à 5 jours.

+3 millions de clients +3 millions de clients

Nous ont déjà fait confiance depuis 2008.

Service client disponible

Votre satisfaction est notre priorité

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard

Sécurité Sécurité

Soyez rassurés : les transactions sont 100% sécurisées.

Un geste solidaire Un geste solidaire

Collecte de vos livres à domicile

Ces livres pourraient vous plaire

Avis des internautes

Donnez votre avis sur le contenu du livre Un empire de velours : l'impérialisme informel français au XIXe siècle !
Pour tout autre commentaire ou question, contactez-nous.