Mon panier

Frais de livraison

Offerts !

Total 0,00 €
Voir mon panier

Paiement 100% sécurisé

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard
Mort d'un jardinier

Format : Broché


Edition : Gallimard



Date de publication : 2010


Nombre de pages : 158


ISBN : 9782070422913


Auteur : Lucien Suel


Dimensions (L x H x E, cm) : 11 x 18 x 1.1


Poids (g) : 112


Photo non contractuelle

Lucien Suel

Mort d'un jardinier

Mort d'un jardinier

Plus en stock

Plus en stock

2 en stock

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Wishlist
Résumé

Mort d'un jardinier

« Tu récoltes ce que tu as semé, tu commences par le rouge et le vert, premiers radis premières laitues, gotte jaune d'or ou reine de mai, d'abord des feuilles tendres comme du papier de soie, presque transparentes puis qui bouclent comme des oreilles, d'un vert moyen qui s'approfondit encore à l'extérieur alors que le coeur de la salade enfle et blanchit, un coeur qu'on peut arracher aussitôt avec les dents et croquer naturellement dans le jardin en l'assaisonnant avec une tige de jeune échalote, tu t'accroupis devant les cosses de petits pois à disputer aux ramiers, tu passes une matinée à arracher et préparer les poireaux repiqués l'an passé en juillet qui ont poussé à travers l'hiver. »

Un accident cardiaque frappe un homme au travail dans son jardin. Dès lors, un flot traverse sa conscience. Images, sons, odeurs, sensations et visions s'entremêlent pour nous offrir une ode à la vie, au moment où elle s'enfuit.


Mort d'un jardinier

« Tu récoltes ce que tu as semé, tu commences par le rouge et le vert, premiers radis premières laitues, gotte jaune d'or ou reine de mai, d'abord des feuilles tendres comme du papier de soie, presque transparentes puis qui bouclent comme des oreilles, d'un vert moyen qui s'approfondit encore à l'extérieur alors que le coeur de la salade enfle et blanchit, un coeur qu'on peut arracher aussitôt avec les dents et croquer naturellement dans le jardin en l'assaisonnant avec une tige de jeune échalote, tu t'accroupis devant les cosses de petits pois à disputer aux ramiers, tu passes une matinée à arracher et préparer les poireaux repiqués l'an passé en juillet qui ont poussé à travers l'hiver. »

Un accident cardiaque frappe un homme au travail dans son jardin. Dès lors, un flot traverse sa conscience. Images, sons, odeurs, sensations et visions s'entremêlent pour nous offrir une ode à la vie, au moment où elle s'enfuit.



Format : Broché


Edition : Gallimard


Date de publication : 2010


Nombre de pages : 158


ISBN : 9782070422913


Auteur : Lucien Suel


Classement : 618166


Dimensions (L x H x E, cm) : 11 x 18 x 1.1


Poids (g) : 112


Photo non contractuelle


Livraison rapide et incluse Livraison rapide et incluse

Vous recevrez votre commande dans les 3 à 5 jours.

+3 millions de clients +3 millions de clients

Nous ont déjà fait confiance depuis 2008.

Service client disponible Ce n’est pas clair ?

Notre service client disponible du lundi au vendredi de 9h à 17h.

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard

Sécurité Sécurité

Soyez rassurés : les transactions sont 100% sécurisées.

Un geste solidaire Un geste solidaire

Collecte de vos livres à domicile

Avis des internautes

Donnez votre avis sur le contenu du livre Mort d'un jardinier !
Pour tout autre commentaire ou question, contactez-nous.