Mon panier

Frais de livraison

Offerts !

Total 0,00 €
Voir mon panier

Paiement 100% sécurisé

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard
Dans les archives inédites des services secrets

Format : Relié sous jaquette


Edition : l'Iconoclaste



Date de publication : 2010


Nombre de pages : 350


ISBN : 9782913366299


Auteur : Bruno Fuligni


Dimensions (L x H x E, cm) : 27 x 33 x 3.9


Poids (g) : 43


Photo non contractuelle

Bruno Fuligni

Dans les archives inédites des services secrets

Dans les archives inédites des services secrets

Plus en stock

1 en stock

Plus en stock

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Wishlist
Résumé


Une grande première


Des archives secrètes ouvertes pour la première fois

Fermées jusqu'alors, les archives du renseignement français ont été ouvertes pour la première fois à un éditeur qui a travaillé en toute indépendance, choisi les sujets, les documents et les auteurs. Plus encore, des dérogations exceptionnelles ont été obtenues sur des affaires contemporaines, au-delà des dates habituelles de communication des archives.

Deux années durant, une équipe de chercheurs, sous la direction de Bruno Fuligni, a exhumé des centaines de cartons d'archives, consulté des milliers de documents et d'images, photographié des dizaines d'objets et prises de guerre, souvent difficiles d'accès. Au total, ce sont plus de 800 trésors qui ont été sélectionnés et reproduits dans cet ouvrage. Autant de pièces inédites qui donnent aux événements un nouvel éclairage historique.

De la défaite de 1870 à la fin de la Guerre froide, ces pages retracent les grandes heures de l'espionnage et du contre-espionnage français. La naissance des services, l'évolution de leurs techniques, mais aussi leur rôle décisif dans la grande Histoire : l'affaire Dreyfus, la révolution bolchevik, la montée du nazisme, le stalinisme, la France libre à Londres, les préparatifs du Débarquement, la guerre d'Algérie, l'opération de Kolwezi, l'affaire Farewell. On y croisera de grandes figures d'espions - Bolo Pacha, Fantômas, Otto Skorzeny, le colonel Passy, Georges Pâques - comme des séductrices de légende telles que La Païva, Mistinguett, Mata Hari ou Joséphine Baker.

Parcourant chacune de ces histoires, le lecteur adoptera pour un temps les habits de l'agent secret, ses codes et son vocabulaire.

Sous la direction de Bruno Fuligni, cet ouvrage a été réalisé à partir des principaux fonds d'archives du renseignement français : le Service historique de la Défense (SHD) qui conserve les dossiers secrets des quatre armes - Terre, Marine, Air, Gendarmerie -, ainsi que les fonds issus de la Résistance et du 2e Bureau que le général de Gaulle constitua en exil à Londres et qui devint le BCRA (Bureau central de Renseignement et d'Action) ; la Direction générale de la Sécurité extérieure (DGSE) et la Direction centrale du Renseignement intérieur (DCRI), qui ne possèdent pas moins de quatre « musées secrets », véritables salles de trophées abritant la mémoire du renseignement français : faux papiers, prises de guerre, prototypes d'émetteurs clandestins, appareils photo miniatures, matériel réformé d'écoute ou de détection, rapports déclassifiés ; les archives de la Préfecture de police (APP) avec nombre de dossiers sur les personnalités les plus diverses, avant comme après la création des Renseignements généraux en 1907 ; et les Archives nationales (AN) qui conservent le fichier de la Haute-Commission interalliée en Rhénanie et les dossiers de l'ancienne cour de Sûreté de l'État, qui jugea les affaires d'espionnage de 1963 à 1981.



Une grande première


Des archives secrètes ouvertes pour la première fois

Fermées jusqu'alors, les archives du renseignement français ont été ouvertes pour la première fois à un éditeur qui a travaillé en toute indépendance, choisi les sujets, les documents et les auteurs. Plus encore, des dérogations exceptionnelles ont été obtenues sur des affaires contemporaines, au-delà des dates habituelles de communication des archives.

Deux années durant, une équipe de chercheurs, sous la direction de Bruno Fuligni, a exhumé des centaines de cartons d'archives, consulté des milliers de documents et d'images, photographié des dizaines d'objets et prises de guerre, souvent difficiles d'accès. Au total, ce sont plus de 800 trésors qui ont été sélectionnés et reproduits dans cet ouvrage. Autant de pièces inédites qui donnent aux événements un nouvel éclairage historique.

De la défaite de 1870 à la fin de la Guerre froide, ces pages retracent les grandes heures de l'espionnage et du contre-espionnage français. La naissance des services, l'évolution de leurs techniques, mais aussi leur rôle décisif dans la grande Histoire : l'affaire Dreyfus, la révolution bolchevik, la montée du nazisme, le stalinisme, la France libre à Londres, les préparatifs du Débarquement, la guerre d'Algérie, l'opération de Kolwezi, l'affaire Farewell. On y croisera de grandes figures d'espions - Bolo Pacha, Fantômas, Otto Skorzeny, le colonel Passy, Georges Pâques - comme des séductrices de légende telles que La Païva, Mistinguett, Mata Hari ou Joséphine Baker.

Parcourant chacune de ces histoires, le lecteur adoptera pour un temps les habits de l'agent secret, ses codes et son vocabulaire.

Sous la direction de Bruno Fuligni, cet ouvrage a été réalisé à partir des principaux fonds d'archives du renseignement français : le Service historique de la Défense (SHD) qui conserve les dossiers secrets des quatre armes - Terre, Marine, Air, Gendarmerie -, ainsi que les fonds issus de la Résistance et du 2e Bureau que le général de Gaulle constitua en exil à Londres et qui devint le BCRA (Bureau central de Renseignement et d'Action) ; la Direction générale de la Sécurité extérieure (DGSE) et la Direction centrale du Renseignement intérieur (DCRI), qui ne possèdent pas moins de quatre « musées secrets », véritables salles de trophées abritant la mémoire du renseignement français : faux papiers, prises de guerre, prototypes d'émetteurs clandestins, appareils photo miniatures, matériel réformé d'écoute ou de détection, rapports déclassifiés ; les archives de la Préfecture de police (APP) avec nombre de dossiers sur les personnalités les plus diverses, avant comme après la création des Renseignements généraux en 1907 ; et les Archives nationales (AN) qui conservent le fichier de la Haute-Commission interalliée en Rhénanie et les dossiers de l'ancienne cour de Sûreté de l'État, qui jugea les affaires d'espionnage de 1963 à 1981.



Format : Relié sous jaquette


Edition : l'Iconoclaste


Date de publication : 2010


Nombre de pages : 350


ISBN : 9782913366299


Auteur : Bruno Fuligni


Classement : 169642


Dimensions (L x H x E, cm) : 27 x 33 x 3.9


Poids (g) : 43


Photo non contractuelle


Livraison rapide et incluse Livraison rapide et incluse

Vous recevrez votre commande dans les 3 à 5 jours.

+3 millions de clients +3 millions de clients

Nous ont déjà fait confiance depuis 2008.

Service client disponible Ce n’est pas clair ?

Notre service client disponible du lundi au vendredi de 9h à 17h.

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard

Sécurité Sécurité

Soyez rassurés : les transactions sont 100% sécurisées.

Un geste solidaire Un geste solidaire

Collecte de vos livres à domicile

Avis des internautes

Donnez votre avis sur le contenu du livre Dans les archives inédites des services secrets !
Pour tout autre commentaire ou question, contactez-nous.