Mon panier

Frais de livraison

Offerts !

Total 0,00 €
Voir mon panier

Paiement 100% sécurisé

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard
Marie Stuart

Format : Broché


Edition : Perrin



Date de publication : 1997


Nombre de pages : 287


ISBN : 9782262012724


Auteur : Philippe Erlanger


Dimensions (L x H x E, cm) : 13 x 21 x 2.5


Poids (g) : 379


Photo non contractuelle

Philippe Erlanger

Marie stuart

Marie Stuart

1 en stock

Plus en stock

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Wishlist
Résumé

Depuis qu'elle arriva en France à l'âge de six ans, écrit Philippe Erlanger, les hommes révèrent de cette femme enchanteresse, muse, sainte et martyre pour les uns, monstre infernal pour les autres. Admirable historien, écrivain et conteur, Philippe Erlanger a su, dans un récit captivant et poignant, résister aux passions qui ont égaré tant d'historiens, pour approcher la vérité humaine de Marie Stuart (1542-1587) et défricher les mystères de son bouleversant destin. Ephémère reine de France qui rendait contents tous ceux qui la voyaient, la veuve de François Il n'avait que dix-huit ans quand elle regagna son royaume d'Ecosse déchiré par les guerres religieuses et les ambitions. Très belle, généreuse, courageuse, mais impulsive, imprudente, ballottée par ses sens, elle fut perdue par son besoin d'amour et de protection. C'est la passion amoureuse qui l'aveugla au point de se discréditer et de déchaîner une insurrection en épousant Bothwell, le meurtrier de son deuxième mari, le vaniteux Devinley. C'est le besoin de protection ou la candeur qui la conduisit, en 1569, à chercher refuge auprès de sa cousine la protestante Elisabeth Ire, détentrice d'une couronne d'Angleterre à laquelle Marie, petite-fille de Henry VIII, pouvait prétendre. Pendant dix-neuf ans, jusqu'à sa décapitation, la reine d'Ecosse sera traînée de prison en prison. C'est alors que, touchant le fond de la détresse, perdant l'espoir de redevenir une amante, une épouse, une mère, elle trouva dans l'orgueil dynastique la force de lutter contre le désespoir. Elle se comporta en reine catholique intransigeante dont les persécutions transfigurèrent l'image. Son martyre effaça ses faiblesses de jeunesse et, quand lui fut signifié son arrêt de mort, elle fit de son supplice, sous le signe de la foi catholique et du caractère sacré des rois, un chef-d'oeuvre grandiose destiné à montrer à l'Histoire, face à Elisabeth Ire, qui était la vraie reine.


Depuis qu'elle arriva en France à l'âge de six ans, écrit Philippe Erlanger, les hommes révèrent de cette femme enchanteresse, muse, sainte et martyre pour les uns, monstre infernal pour les autres. Admirable historien, écrivain et conteur, Philippe Erlanger a su, dans un récit captivant et poignant, résister aux passions qui ont égaré tant d'historiens, pour approcher la vérité humaine de Marie Stuart (1542-1587) et défricher les mystères de son bouleversant destin. Ephémère reine de France qui rendait contents tous ceux qui la voyaient, la veuve de François Il n'avait que dix-huit ans quand elle regagna son royaume d'Ecosse déchiré par les guerres religieuses et les ambitions. Très belle, généreuse, courageuse, mais impulsive, imprudente, ballottée par ses sens, elle fut perdue par son besoin d'amour et de protection. C'est la passion amoureuse qui l'aveugla au point de se discréditer et de déchaîner une insurrection en épousant Bothwell, le meurtrier de son deuxième mari, le vaniteux Devinley. C'est le besoin de protection ou la candeur qui la conduisit, en 1569, à chercher refuge auprès de sa cousine la protestante Elisabeth Ire, détentrice d'une couronne d'Angleterre à laquelle Marie, petite-fille de Henry VIII, pouvait prétendre. Pendant dix-neuf ans, jusqu'à sa décapitation, la reine d'Ecosse sera traînée de prison en prison. C'est alors que, touchant le fond de la détresse, perdant l'espoir de redevenir une amante, une épouse, une mère, elle trouva dans l'orgueil dynastique la force de lutter contre le désespoir. Elle se comporta en reine catholique intransigeante dont les persécutions transfigurèrent l'image. Son martyre effaça ses faiblesses de jeunesse et, quand lui fut signifié son arrêt de mort, elle fit de son supplice, sous le signe de la foi catholique et du caractère sacré des rois, un chef-d'oeuvre grandiose destiné à montrer à l'Histoire, face à Elisabeth Ire, qui était la vraie reine.



Format : Broché


Edition : Perrin


Date de publication : 1997


Nombre de pages : 287


ISBN : 9782262012724


Auteur : Philippe Erlanger


Classement : 3000000


Dimensions (L x H x E, cm) : 13 x 21 x 2.5


Poids (g) : 379


Photo non contractuelle


Livraison rapide et incluse Livraison rapide et incluse

Vous recevrez votre commande dans les 3 à 5 jours.

+3 millions de clients +3 millions de clients

Nous ont déjà fait confiance depuis 2008.

Service client disponible Ce n’est pas clair ?

Notre service client disponible du lundi au vendredi de 9h à 17h.

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard

Sécurité Sécurité

Soyez rassurés : les transactions sont 100% sécurisées.

Un geste solidaire Un geste solidaire

Collecte de vos livres à domicile

Ces livres pourraient vous plaire

Avis des internautes

Donnez votre avis sur le contenu du livre Marie Stuart !
Pour tout autre commentaire ou question, contactez-nous.