Panier Panier 0

Mon panier

Frais de livraison

Offerts !

Total 0,00 €
Le portail
Format Broché
Edition Gallimard
Date de publication 2002
Nombre de pages 439
ISBN 9782070417650
Dimensions (L x H x E, cm) 11 x 18 x 1.8
Poids (g) 228

Le portail

François Bizot
Le portail
État des livres

En savoir plus

Plus que 6 ex.
Plus que 6 ex.
Plus que 1 ex.

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Résumé

François Bizot, membre de l'Ecole française d'Extrême-Orient, est fait prisonnier au Cambodge par les Khmers rouges, en 1971. Enchaîné, il passe trois mois dans un camp de maquisards. Chaque jour, il est interrogé par l'un des plus grands bourreaux du vingtième siècle, futur responsable de plusieurs dizaines de milliers de morts, aujourd'hui jugé pour crimes contre l'humanité : Douch.

Au moment de la chute de Phnom Penh, en 1975, François Bizot est désigné par les Khmers rouges comme l'interprète du Comité de sécurité militaire de la ville chargé des étrangers auprès des autorités françaises. Il est le témoin privilégié d'une des grandes tragédies dont certains intellectuels français ont été les complices.

Pour la première fois, François Bizot raconte sa détention. Grâce à une écriture splendide et à un retour tragique sur son passé, l'auteur nous fait pénétrer au cœur du pays khmer, tout en nous dévoilant les terribles contradictions qui - dans les forêts du Cambodge comme ailleurs - habitent l'homme depuis toujours.

Prix des lectrices d'Elle, catégorie Essai, 2001.

Caractéristiques
Edition Gallimard
Dimension 11 X 18 X 1.8
Auteur François Bizot
Nombre de pages 439
ISBN 9782070417650
Date de publication 2002
Poids (g) 228
Reliure Broché
-
En état "-"

Article de seconde main contrôlé

Livraison offerte en point relais
Livré à partir du 26 juin
Voir nos options de livraison

Résumé

François Bizot, membre de l'Ecole française d'Extrême-Orient, est fait prisonnier au Cambodge par les Khmers rouges, en 1971. Enchaîné, il passe trois mois dans un camp de maquisards. Chaque jour, il est interrogé par l'un des plus grands bourreaux du vingtième siècle, futur responsable de plusieurs dizaines de milliers de morts, aujourd'hui jugé pour crimes contre l'humanité : Douch.

Au moment de la chute de Phnom Penh, en 1975, François Bizot est désigné par les Khmers rouges comme l'interprète du Comité de sécurité militaire de la ville chargé des étrangers auprès des autorités françaises. Il est le témoin privilégié d'une des grandes tragédies dont certains intellectuels français ont été les complices.

Pour la première fois, François Bizot raconte sa détention. Grâce à une écriture splendide et à un retour tragique sur son passé, l'auteur nous fait pénétrer au cœur du pays khmer, tout en nous dévoilant les terribles contradictions qui - dans les forêts du Cambodge comme ailleurs - habitent l'homme depuis toujours.

Prix des lectrices d'Elle, catégorie Essai, 2001.

Caractéristiques
Edition Gallimard
Dimensions (L x H x E, cm) 11 X 18 X 1.8
Auteur François Bizot
Nombre de pages 439
ISBN 9782070417650
Date de publication 2002
Poids (g) 228
Reliure Broché

Article de seconde main contrôlé

Livraison offerte en point relais
Livré à partir du 26 juin
Voir nos options de livraison

-
En état "-"
Un achat engagé
Grâce à vous Recyclivre reversera cette année +110 000€ à des associations engagées pour l'environnement.

Votre achat c'est :
1kg eqCO₂ évités
150L d'eau économisés