Panier Panier 0

Mon panier

Frais de livraison

Offerts !

Total 0,00 €
Marthe Richard : de la petite à la grande vertu
Format Broché
Edition Payot
Date de publication 2011
Nombre de pages 334
ISBN 9782228907019
Dimensions (L x H x E, cm) 11 x 17 x 2.4
Poids (g) 204

Marthe richard : de la petite à la grande vertu

Elizabeth Coquart
Marthe Richard : de la petite à la grande vertu
État des livres

En savoir plus

Plus que 1 ex.
Plus que 1 ex.
Plus que 1 ex.

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Résumé

Le 9 avril 1946, l'Assemblée nationale décidait la fermeture des maisons closes sur l'ensemble du territoire français. À cette loi l'histoire a donné un nom : Marthe Richard (1889-1982). Armée d'une ambition de fer et veuve d'un officier britannique, elle fut elle-même prostituée à seize ans puis pilote d'avion, avant que la Grande Guerre n'en fasse une espionne.

Élue en décembre 1945 au conseil municipal de Paris, elle s'engagea dans la lutte contre les maisons closes et la police des moeurs ; mais tandis qu'elle parlait asservissement des femmes, la classe politique pensait épuration : il était temps de fermer ces lieux de collaboration active sous l'Occupation. Marthe Richard, qui n'est pas l'auteur de la fameuse loi, sera pourtant considérée comme la seule responsable de la fermeture.

Elizabeth Coquart, qui signe ici la première biographie de cette femme caméléon, est aussi l'auteur chez Payot de La Frondeuse. Marguerite Durand, patronne de presse et féministe.

Caractéristiques
Edition Payot
Dimension 11 X 17 X 2.4
Auteur Elizabeth Coquart
Nombre de pages 334
ISBN 9782228907019
Date de publication 2011
Poids (g) 204
Reliure Broché
-
En état "-"

Article de seconde main contrôlé

Livraison offerte en point relais
Livré à partir du 25 juillet
Voir nos options de livraison

Résumé

Le 9 avril 1946, l'Assemblée nationale décidait la fermeture des maisons closes sur l'ensemble du territoire français. À cette loi l'histoire a donné un nom : Marthe Richard (1889-1982). Armée d'une ambition de fer et veuve d'un officier britannique, elle fut elle-même prostituée à seize ans puis pilote d'avion, avant que la Grande Guerre n'en fasse une espionne.

Élue en décembre 1945 au conseil municipal de Paris, elle s'engagea dans la lutte contre les maisons closes et la police des moeurs ; mais tandis qu'elle parlait asservissement des femmes, la classe politique pensait épuration : il était temps de fermer ces lieux de collaboration active sous l'Occupation. Marthe Richard, qui n'est pas l'auteur de la fameuse loi, sera pourtant considérée comme la seule responsable de la fermeture.

Elizabeth Coquart, qui signe ici la première biographie de cette femme caméléon, est aussi l'auteur chez Payot de La Frondeuse. Marguerite Durand, patronne de presse et féministe.

Caractéristiques
Edition Payot
Dimensions (L x H x E, cm) 11 X 17 X 2.4
Auteur Elizabeth Coquart
Nombre de pages 334
ISBN 9782228907019
Date de publication 2011
Poids (g) 204
Reliure Broché

Article de seconde main contrôlé

Livraison offerte en point relais
Livré à partir du 25 juillet
Voir nos options de livraison

-
En état "-"
Un achat engagé
Grâce à vous Recyclivre reversera cette année +110 000€ à des associations engagées pour l'environnement.

Votre achat c'est :
1kg eqCO₂ évités