Panier Panier 0

Mon panier

Frais de livraison

Offerts !

Total 0,00 €
Musicologie et Occupation : science, musique et politique dans la France des années noires
Format Broché
Edition Maison des sciences de l'homme
Date de publication 2014
Nombre de pages 454
ISBN 9782735116188
Dimensions (L x H x E, cm) 15 x 23 x 3.7
Poids (g) 728

Musicologie et occupation : science, musique et politique dans la france des années noires

Sara Iglesias
Musicologie et Occupation : science, musique et politique dans la France des années noires
État des livres

En savoir plus

Plus que 1 ex.

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Résumé


Musicologie et Occupation

« La nuit tout est possible », écrit Vladimir Jankélévitch dans son étude sur Le Nocturne publiée dans la clandestinité en 1942... Pris au coeur de l'Occupation, entre débrouille et engagement politique, entre les difficultés matérielles du quotidien et le luxe des manifestations musicales de la collaboration, les musicologues français vivent et survivent à la tourmente - persécutés, marginalisés, surveillés pour les uns, impliqués pleinement dans la propagande pétainiste ou collaborationniste pour d'autres. Mais dans ce tableau de la musicologie des « années noires » domine la grisaille des ambiguïtés, des hésitations, des contraintes et des jeux de pouvoir.

La musique est au centre des politiques culturelles française et allemande et les musicologues y ont leur rôle à jouer. Du premier élan pétainiste du « relèvement » de la nation aux règlements de compte de l'épuration en passant par la Résistance ou les grands projets de la collaboration culturelle, les musicologues comme Paul-Marie Masson, André Schaeffner, Jacques Chailley, Claudie Marcel-Dubois ou Norbert Dufourcq mobilisent ainsi la musique pour des causes politiques différentes.

Au travers de nombreuses archives françaises et allemandes et par une analyse méticuleuse des publications musicologiques, Sara Iglesias questionne au fil d'exemples précis l'idée de l'autonomie des sciences humaines et apporte de nouveaux éclairages à l'histoire culturelle de la France occupée.


« L'ouvrage intelligent, érudit et passionnant de Sara Iglesias est la touche indispensable qui complète le tableau de la vie intellectuelle, universitaire et culturelle sous Vichy et l'Occupation allemande. » Annette Wieviorka

Caractéristiques
Edition Maison Des Sciences De L'homme
Dimension 15 X 23 X 3.7
Auteur Sara Iglesias
Nombre de pages 454
ISBN 9782735116188
Date de publication 2014
Poids (g) 728
Reliure Broché
28,26 €
En état "Bon"

Article de seconde main contrôlé

Livraison offerte en point relais
Livré à partir du 19 juillet
Voir nos options de livraison

Résumé


Musicologie et Occupation

« La nuit tout est possible », écrit Vladimir Jankélévitch dans son étude sur Le Nocturne publiée dans la clandestinité en 1942... Pris au coeur de l'Occupation, entre débrouille et engagement politique, entre les difficultés matérielles du quotidien et le luxe des manifestations musicales de la collaboration, les musicologues français vivent et survivent à la tourmente - persécutés, marginalisés, surveillés pour les uns, impliqués pleinement dans la propagande pétainiste ou collaborationniste pour d'autres. Mais dans ce tableau de la musicologie des « années noires » domine la grisaille des ambiguïtés, des hésitations, des contraintes et des jeux de pouvoir.

La musique est au centre des politiques culturelles française et allemande et les musicologues y ont leur rôle à jouer. Du premier élan pétainiste du « relèvement » de la nation aux règlements de compte de l'épuration en passant par la Résistance ou les grands projets de la collaboration culturelle, les musicologues comme Paul-Marie Masson, André Schaeffner, Jacques Chailley, Claudie Marcel-Dubois ou Norbert Dufourcq mobilisent ainsi la musique pour des causes politiques différentes.

Au travers de nombreuses archives françaises et allemandes et par une analyse méticuleuse des publications musicologiques, Sara Iglesias questionne au fil d'exemples précis l'idée de l'autonomie des sciences humaines et apporte de nouveaux éclairages à l'histoire culturelle de la France occupée.


« L'ouvrage intelligent, érudit et passionnant de Sara Iglesias est la touche indispensable qui complète le tableau de la vie intellectuelle, universitaire et culturelle sous Vichy et l'Occupation allemande. » Annette Wieviorka

Caractéristiques
Edition Maison Des Sciences De L'homme
Dimensions (L x H x E, cm) 15 X 23 X 3.7
Auteur Sara Iglesias
Nombre de pages 454
ISBN 9782735116188
Date de publication 2014
Poids (g) 728
Reliure Broché

Article de seconde main contrôlé

Livraison offerte en point relais
Livré à partir du 19 juillet
Voir nos options de livraison

28,26 €
En état "Bon"
Un achat engagé
Grâce à vous Recyclivre reversera cette année +110 000€ à des associations engagées pour l'environnement.

Votre achat c'est :
1kg eqCO₂ évités
150L d'eau économisés