Mon panier

Frais de livraison

Offerts !

Total 0,00 €
Voir mon panier

Paiement 100% sécurisé

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard
Numance

Format : Broché


Edition : Gallimard



Date de publication : 2014


Nombre de pages : 200


ISBN : 9782070444106


Auteur : Miguel De Cervantes Saavedra


Dimensions (L x H x E, cm) : 11 x 18 x 1.3


Poids (g) : 132


Photo non contractuelle

Miguel De Cervantes Saavedra

Numance

Numance

1 en stock

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Wishlist
Résumé

Miguel de Cervantès

Numance

Encerclés, en 133 av. J.-C., par les légions de Scipion, les défenseurs de Numance ont préféré la mort à la reddition. Tel est le sujet qu'à son retour des bagnes d'Alger, Cervantès a porté à la scène, dans les années 1580, dix ans avant les débuts de Lope de Vega. Il n'a pas seulement proposé à l'Espagne de Philippe II, alors au faite de sa puissance, l'exemple de la « science guerrière » d'une Rome dont elle se voulait l'héritière : à travers le sacrifice des Numantins, il a exalté une aspiration essentielle à l'indépendance, à la justice et à la liberté. Encerclés, en 133 av. J.-C., par les légions de Scipion, les défenseurs de Numance ont préféré la mort à la reddition. Tel est le sujet qu'à son retour des bagnes d'Alger, Cervantès a porté à la scène, dans les années 1580, dix ans avant les débuts de Lope de Vega. Il n'a pas seule- ment proposé à l'Espagne de Philippe II, alors au faîte de sa puissance, l'exemple de la science guerrière d'une Rome dont elle se voulait l'héritière : à travers le sacrifice des Numantins, il a exalté une aspiration essentielle à l'indépendance, à la justice et à la liberté.

Jean-Louis Barrault a retenu cette leçon, lorsque, en 1937, en pleine guerre civile espagnole, il s'est fait connaître en montant cette tragédie : « Sur le plan métaphysique du théâtre, je pénétrais dans le fantastique, la mort, le sang, la famine, la fureur, la rage. Chant, mime, danse, réalité, surréalité. Le fleuve, le feu, la magie. Le théâtre total. Je m'y jetais à corps perdu. Numance : la vérification qui devait me permettre d'aller plus loin. » C'est en ces termes qu'il rappellera, trente-cinq ans plus tard, une aventure qui a révélé au public parisien l'une des oeuvres les plus singulières que nous ait léguées le Siècle d'or.


Miguel de Cervantès

Numance

Encerclés, en 133 av. J.-C., par les légions de Scipion, les défenseurs de Numance ont préféré la mort à la reddition. Tel est le sujet qu'à son retour des bagnes d'Alger, Cervantès a porté à la scène, dans les années 1580, dix ans avant les débuts de Lope de Vega. Il n'a pas seulement proposé à l'Espagne de Philippe II, alors au faite de sa puissance, l'exemple de la « science guerrière » d'une Rome dont elle se voulait l'héritière : à travers le sacrifice des Numantins, il a exalté une aspiration essentielle à l'indépendance, à la justice et à la liberté. Encerclés, en 133 av. J.-C., par les légions de Scipion, les défenseurs de Numance ont préféré la mort à la reddition. Tel est le sujet qu'à son retour des bagnes d'Alger, Cervantès a porté à la scène, dans les années 1580, dix ans avant les débuts de Lope de Vega. Il n'a pas seule- ment proposé à l'Espagne de Philippe II, alors au faîte de sa puissance, l'exemple de la science guerrière d'une Rome dont elle se voulait l'héritière : à travers le sacrifice des Numantins, il a exalté une aspiration essentielle à l'indépendance, à la justice et à la liberté.

Jean-Louis Barrault a retenu cette leçon, lorsque, en 1937, en pleine guerre civile espagnole, il s'est fait connaître en montant cette tragédie : « Sur le plan métaphysique du théâtre, je pénétrais dans le fantastique, la mort, le sang, la famine, la fureur, la rage. Chant, mime, danse, réalité, surréalité. Le fleuve, le feu, la magie. Le théâtre total. Je m'y jetais à corps perdu. Numance : la vérification qui devait me permettre d'aller plus loin. » C'est en ces termes qu'il rappellera, trente-cinq ans plus tard, une aventure qui a révélé au public parisien l'une des oeuvres les plus singulières que nous ait léguées le Siècle d'or.



Format : Broché


Edition : Gallimard


Date de publication : 2014


Nombre de pages : 200


ISBN : 9782070444106


Auteur : Miguel De Cervantes Saavedra


Classement : 770889


Dimensions (L x H x E, cm) : 11 x 18 x 1.3


Poids (g) : 132


Photo non contractuelle


Livraison rapide et incluse Livraison rapide et incluse

Vous recevrez votre commande dans les 3 à 5 jours.

+3 millions de clients +3 millions de clients

Nous ont déjà fait confiance depuis 2008.

Service client disponible Ce n’est pas clair ?

Notre service client disponible du lundi au vendredi de 9h à 17h.

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard

Sécurité Sécurité

Soyez rassurés : les transactions sont 100% sécurisées.

Un geste solidaire Un geste solidaire

Collecte de vos livres à domicile

Avis des internautes

Donnez votre avis sur le contenu du livre Numance !
Pour tout autre commentaire ou question, contactez-nous.