Mon panier

Frais de livraison

Offerts !

Total 0,00 €
Voir mon panier

Paiement 100% sécurisé

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard
Le péché et la peur : la culpabilisation en Occident, XIIIe-XVIIIe siècle

Format : Broché


Edition : Fayard



Date de publication : 1983


Nombre de pages : 700


ISBN : 9782213013060


Auteur : Jean Delumeau


Dimensions (L x H x E, cm) : 16 x 24 x 3.8


Poids (g) : 1115


Photo non contractuelle

Jean Delumeau

Le péché et la peur : la culpabilisation en occident, xiiie-xviiie siècle

Le péché et la peur : la culpabilisation en Occident, XIIIe-XVIIIe siècle

Plus en stock

Plus en stock

Plus en stock

Tout savoir sur l’état des livres

RecycLivre répertorie ses livres selon 4 états correspondant à la qualité de ces derniers comme suit :
  • "Comme neuf" : a l'aspect d'un livre neuf, ne comporte aucune marque. La jaquette d'origine est présente.
  • "Très bon" : comporte des défauts minimes, et la tranche peut avoir une légère pliure.
  • "Bon" : comporte de légers défauts esthétiques visibles. La couverture peut avoir des pliures, les pages peuvent avoir des marques d'usure sans être cornées ou jaunies.
  • "État Acceptable" : comporte des signes d'usure, qui n'empêchent cependant pas la lecture.

A noter : la mention bibliothèque signifie que le livre est plastifié et étiqueté car c'est un ancien support de bibliothèque.

Rupture de stock

Être averti lors du retour en stock

Résumé
Jamais une civilisation n'avait accordé autant de poids _ et de prix _ à la culpabilité et à la honte que ne l'a fait l'Occident des XIII e -XVIII e siècles. Nous sommes là devant un fait majeur que l'on ne saurait trop éclairer. Tenter, dans un espace et une tranche chronologique donnés, l'histoire du péché, c'est se placer au coeur d'un univers humain. C'est dégager du même coup un ensemble de relations et d'attitudes constitutives d'une mentalité collective. C'est retrouver la méditation d'une société sur la liberté humaine, la vie et la mort, l'échec et le mal. C'est découvrir sa conception des rapports de l'homme avec Dieu et la représentation qu'elle se faisait de celui-ci. C'est donc, à l'intérieur de certaines limites, entreprendre conjointement une histoire de Dieu et une histoire de l'homme. Dieu est-il plutôt bon ou plutôt juste? Une civilisation entière s'est interrogée inlassablement pendant plusieurs siècles sur cette question. A l'étage collectif naquit au XVI e siècle une " maladie du scrupule " qui s'amplifia par la suite. Comme si l'agressivité qui se déchaînait contre les ennemis du nom chrétien ne s'était pas épuisée en ces luttes pourtant diverses et sans cesse renaissantes. Une angoisse globale, qui se fragmentait en des peurs " nommées ", découvrit un nouvel ennemi en chacun des habitants de la cité assiégée; et une nouvelle peur: la peur de soi. Jean Delumeau, membre de l'Institut, professeur au Collège de France, est l'auteur de nombreux ouvrages, dont La Peur en Occident (Fayard, 1978), Rassurer et protéger (Fayard, 1989), L'Aveu et le pardon (Fayard, 1990) .

Jamais une civilisation n'avait accordé autant de poids _ et de prix _ à la culpabilité et à la honte que ne l'a fait l'Occident des XIII e -XVIII e siècles. Nous sommes là devant un fait majeur que l'on ne saurait trop éclairer. Tenter, dans un espace et une tranche chronologique donnés, l'histoire du péché, c'est se placer au coeur d'un univers humain. C'est dégager du même coup un ensemble de relations et d'attitudes constitutives d'une mentalité collective. C'est retrouver la méditation d'une société sur la liberté humaine, la vie et la mort, l'échec et le mal. C'est découvrir sa conception des rapports de l'homme avec Dieu et la représentation qu'elle se faisait de celui-ci. C'est donc, à l'intérieur de certaines limites, entreprendre conjointement une histoire de Dieu et une histoire de l'homme. Dieu est-il plutôt bon ou plutôt juste? Une civilisation entière s'est interrogée inlassablement pendant plusieurs siècles sur cette question. A l'étage collectif naquit au XVI e siècle une " maladie du scrupule " qui s'amplifia par la suite. Comme si l'agressivité qui se déchaînait contre les ennemis du nom chrétien ne s'était pas épuisée en ces luttes pourtant diverses et sans cesse renaissantes. Une angoisse globale, qui se fragmentait en des peurs " nommées ", découvrit un nouvel ennemi en chacun des habitants de la cité assiégée; et une nouvelle peur: la peur de soi. Jean Delumeau, membre de l'Institut, professeur au Collège de France, est l'auteur de nombreux ouvrages, dont La Peur en Occident (Fayard, 1978), Rassurer et protéger (Fayard, 1989), L'Aveu et le pardon (Fayard, 1990) .


Format : Broché


Edition : Fayard


Date de publication : 1983


Nombre de pages : 700


ISBN : 9782213013060


Auteur : Jean Delumeau


Classement : 26294


Dimensions (L x H x E, cm) : 16 x 24 x 3.8


Poids (g) : 1115


Photo non contractuelle


Livraison rapide et incluse Livraison rapide et incluse

Vous recevrez votre commande dans les 3 à 5 jours.

+3 millions de clients +3 millions de clients

Nous ont déjà fait confiance depuis 2008.

Service client disponible Ce n’est pas clair ?

Notre service client disponible du lundi au vendredi de 9h à 17h.

Paiement avec CB Paiement avec carte Visa Paiement avec carte Mastercard

Sécurité Sécurité

Soyez rassurés : les transactions sont 100% sécurisées.

Un geste solidaire Un geste solidaire

Collecte de vos livres à domicile

Avis des internautes

Donnez votre avis sur le contenu du livre Le péché et la peur : la culpabilisation en Occident, XIIIe-XVIIIe siècle !
Pour tout autre commentaire ou question, contactez-nous.