• 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
,
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
reversés
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
arbres sauvés
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
litres économisés

Coups de coeur livresques de l’équipe pour l’année 2017

Ca y est ! Nous voilà en 2018 ! Il est donc temps de faire le bilan des lectures de l’équipe et pourquoi pas de vous inspirer pour vos prochaines PAL (en langue bibliophile cela veut dire « Pile à Lire ») ! Et il y a de quoi s’inspirer ! En effet, nous nous rejoignons peut-être lorsqu’il s’agit de porter les valeurs de RecycLivre, mais cela n’est pas forcément le cas lorsqu’il s’agit de littérature : il y en a pour tous les goûts. Après une enquête rondement menée et des heures d’interrogatoire, voici la liste des livres coups de cœur de la Team RecycLivre pour l’année 2017 : bonne lecture 😁

(Les titres de livres soulignés, sont disponibles sur notre boutique : raison de plus pour agrandir sa PAL !)

Arnaud : La conjuration des imbéciles, Toole

L’ombre du vent, Carlos Ruiz Zafón


Charlie : L’échiquier du mal, Dan Simmons

Un livre que j’ai dévoré, tout simplement, ne pouvant résister à ce besoin vital de connaître la suite de l’histoire. Si la trame est assez classique (les « méchants » veulent dominer les « gentils », et peuvent prendre le contrôle de leurs actions), Dan Simmons transcende le genre en y apportant un contexte historique riche et une narration haletante, alternée entre les points de vue des principaux protagonistes.


Vincent G. : SAPIENS, une brève histoire de l’humanité, Yuval Noah Harari.

Un bouquin qui comme son nom l’indique retrace nos origines, d’où l’on vient pour mieux comprendre le monde d’aujourd’hui et de demain, là où on va. Il émet des questionnements philosophiques, religieux, sociologiques, éthiques et économiques qui permettent de mieux comprendre et de relativiser les bouleversements actuels de notre monde vus par 3 révolutions: cognitve, agricole et scientifique.

La lecture est facile, le style d’écriture dynamique, je l’ai dévoré comme un bon roman! Les sujets sont sérieux mais pas ennuyants et plutôt accessibles. Cela permet également de relativiser un bon nombre de débats que notre société actuel soulève (le végétalisme, le capitalsime, l’écologie…). Nous, Homo-Sapiens sommes  finalement si peu de choses dans l’histoire de l’humanité.

Le livre permet aussi de s’interroger sur l’avenir et je crois que son prochain livre « Homo Deus » que je viens de commencer nous offre aussi quelques réponses sur le sujet…


Gwenaël : L’entraide, P.Kropotkine
La conjuration des imbéciles, J. Toole
Éloge du carburateur , M. Crawford


Marine : Sans télé on ressent davantage le froid, Titiou Lecoq

La ferme des animaux, George Orwell

L’ombre du vent, Carlos Ruiz Zafón


Anita : La poursuite du bonheur, Douglas Kennedy.

Comme le titre du livre l’indique comment un couple  poursuit désespérément leur bonheur pendant plusieurs décennies au temps du maccarthysme.

La fille dans le brouillard,  Donato Carrisi.

L’art de décrire avec suspens comment les médias peuvent détruire la vie d’un homme accusé d’enlèvement d’une enfant. Suspens jusqu’au dernier chapitre et jusqu’à la dernière page !


Pierre : La Chute, Albert Camus

L’Or, Blaise Cendrars

L’Exil Intérieur : Schizoïdie et Civilisation, Roland Jaccard


Johann : Soufi mon Amour, d’Elif Shafak. Un roman philosophique sur l’Islam. Une douce poésie autour de la croyance basée sur l’amour.

Sandman, Neil Gaiman. Une BD poétique qui nous narre les aventures du dieu des Rêves, une fresque mytho/sociologique dans le monde morose des années 80.

La Jeunesse de Picsou, Don Rosa. Le  Goscinny américain. Texte et dessins forment ensemble des bijoux d’humour, sans parler qu’il a reconstruit toute la saga familiale du canard le plus connu au monde.


Sarah : Death Note (manga : Shônen), Tsugumi Oba (bien meilleure que le « film »)

Quel dommage que tu ne sois pas plus noire, Yasmine Modestine 

Ce que j’en ai pensé : Il n’est pas simple de trouver des récits autobiographiques qui décortiquent l’identité féminine métisse (surtout en France). Ce livre est une bouffée d’air frais qui oublie tous les termes pompeux de la thématique sociologique de la construction de l’identité et nous ouvre les porte d’une intimité fragile et pourtant très brute. Yasmine Modestine partage son rapport (regard?) au métissage et celui de ceux qui l’entourent. Il n’est pas question ici de « racisme », mais bien de considération humaine… et ça fait du bien !

Ce genre qui dérange : Gender that matters,  Soraya Behbahani


Bastien : Deux petits pas dans le sable mouillé, Anne-Dauphine Julliand
Ce livre raconte la promesse et l’amour d’une mère pour sa fille atteinte d’une maladie incurable. et toutes les personnes qu’une fille peut réunir grâce à l’amour.

D’un monde à l’autre, Olivia Cattan.

Un livre sur l’autisme est le combat d’une mère pour éviter que l’on catalogue son fils et qu’on le mette dans un centre, elle va se battre pour faire en sorte qu’il apprenne à vivre comme les enfants de son âge. elle dénonce la ségrégation silencieuse des enfants autistes en France.


Ali : Le bizarre incident du chien tué pendant la nuit, Mark Haddon

L’étranger, Camus


Romain : Les ignorants, Etienne Davodeau

C’est l’histoire vraie de deux amis, l’un vigneron, l’autre auteur de BD qui pendant une année vont s’initier à leur passion respective. On apprend énormément sur ces deux mondes, les styles de dessin, les techniques de la vigne. Le récit nous emmène à la rencontre des différents acteurs de chacun de ces milieux.

Au final on se rend compte que produire du vin et faire un album de BD sont deux choses proches, deux taches artisanales qui requièrent une sensibilité artistique.

Ce qui m’a plu : le rythme du récit marqué par les allers-retours en TGV : des parcelles de vignes aux ateliers des dessinateurs, des caves des vignerons aux maisons d’éditions.


 

Alice (stagiaire de 3ème) : La série de livre Le Passe Miroir, Christelle Dabos.


 

Vincent C. : Kafka sur le rivage, Haruki Murakami

Un conte fantastique, qui fait voyager et réfléchir.

Vieux Fourneaux, Wilfrid Lupano & Paul Cauuet

On ne s’en lasse pas de suivre les aventures des ces anciens, loufoques et tellement actuels.

Le clan des Otoris, Lian Hearn

Dans un Japon médiévale ou l’honneur et le fantastique se mêlent dans une intrigue dont on veut connaître la fin.

 

 


Nos super-héros vous de très belles fêtes de fin d’année ! Rendez-vous en 2018 pour encore plus d’aventures livresques ! 

 

 

 

 

2 commentaires

  1. Anonyme à 13:36 le 1 janvier 2018

    Merci pour toutes ces bonnes idées ,bonne année 2018 à vous tous !

  2. Anonyme à 21:30 le 1 janvier 2018

    Cela fait plaisir de lire que d’autres apprécient certains livres aimés. Du coup, on a envie de se plonger dans ceux qu’on ne connaît pas. Bonne année, bonne lecture !

Écrire un commentaire ?