• 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
,
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
reversés
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
arbres sauvés
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
litres économisés

A Berlin, on recycle les troncs d’arbres morts pour faire des mini-bibliothèques !

Une fois n’est pas coutume, on quitte le Canada pour se rendre à Berlin où l’ingénieuse équipe de Baufachfrau a eu la bonne idée de transformer des troncs d’arbres morts en petites bibliothèques.

 

Comme pour les cabanes à livres, l’idée est que les passants sont invités à prendre un livre dans l’une des boites cachées dans l’arbre et à en déposer un autre en échange.

 

Cette initiative, comme beaucoup d’autres, fait partie d’un projet international intitulé Book Crossing qui incite les amoureux de lecture à partager leurs livres et leur permet même de suivre leur voyage autour du monde.

8 commentaires

  1. Anonyme à 11:30 le 17 janvier 2013

    Ce projet est-il encore d’actualité ? J’habite Berlin et je n’ai vu nulle part ces formidables boîtes…

  2. Marine à 13:37 le 31 janvier 2013

    Bonjour,

    A priori non, mais il y a beaucoup d’autres initiatives à découvrir sur le site http://www.bookcrossing.com !

  3. Anonyme à 22:31 le 17 avril 2013

    Oui, ça existe encore ! Et je l’ai encore utilisée ce matin. Le Baumbücher dans la Sredzkistrasse, dans le quartier de Prenzlauer Berg.

    Je suis d’ailleurs en train d’écrire un article à ce sujet sur mon blog berlinois francophone, don j’ose mettre l’URL: http://rainbowberlin.blogspot.de/

  4. Anonyme à 17:40 le 22 novembre 2013

    Superbe, à quand en France?,, j’ai déjà écrit un texte sur le bookcrossing que j’ai pratiqué il y a qq année, il va figurer dans un livre illustré que je suis en train de réaliser avec des élèves de graphismes.

  5. Anonyme à 12:13 le 23 novembre 2013

    Ça existe en France, en tout cas dans une petite ville que j’ai habitée en Deux Sèvres !
    Il faut lancer des initiatives dans les villes ou ça n’existe pas encore ;)

  6. Anonyme à 19:23 le 23 novembre 2013

    jamais vu, mais je trouve l’idée très intéressante, encore faut-il habiter en ville !

  7. Anonyme à 9:25 le 27 novembre 2013

    Çà existe aussi aux  » Quatre Cinés Saint Lazare » rue St Lazare à Paris ils ont une bibliothéque d’échange de livres.

  8. Anonyme à 13:02 le 28 novembre 2013

    Des micro bibliothèques existent à Tournefeuille (31), en accès libres. 6 lieux dans la ville, dont 1 en extérieur sur les jardins familiaux. C’est une opération lancée par la mairie qui s’appelle Lectures buissonnières : http://www.lecturesbuissonnieres.fr
    C’est une belle réussite…les livres circulent de mains en mains
    Domi

Écrire un commentaire ?