• 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
,
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
reversés
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
arbres sauvés
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
litres économisés

La Petite Bibliothèque Ronde de Clamart a besoin de vous !

La vie d’un livre est un sujet qui tient à coeur l’équipe de RecycLivre, il en est de même pour les bibliothèques, surtout celles qui peuplent notre beau territoire français ! Aujourd’hui, c’est la Petite Bibliothèque Ronde de Clamart qui est au cœur d’un épineux problème ! C’est lors des RecycLivreDays, que j’ai fait la connaissance de Kaspar, réalisateur et monteur de films, qui m’a fait part de son combat solidaire qui vise à sauver un monument historique classé : La Petite Bibliothèque Ronde de Clamart, aujourd’hui menacée de fermeture. Alors que je m’apprêtais à vous écrire un article des plus convainquant sur la situation de cette bibliothèque, j’ai alors reçu un e-mail de Kaspar dont le récit touchant devrait -sans aucun doute- vous convaincre ! Récit d’un jeune homme engagé pour la culture :

« La Petite Bibliothèque Ronde, classée au Patrimoine des Monuments Historiques et située dans le Haut-Clamart, j’ai pris un immense plaisir à la filmer l’année dernière durant quatre joyeux mois pour rendre hommage, par un film documentaire, à ce lieu de vie et de culture utopique, hors norme, si accueillant et pourtant bien réel.

Tant de « grands » y avaient déjà promené leurs objectifs avant moi : Martine Franck, Marc Riboud, Edouard Boubat, Vera Cardot, Pierre Joly, Claire Denis !

Mais ce n’est pas mon film qu’il faut voir en priorité, c’est ce que représente cette Bibliothèque qu’il faut percevoir : la première bibliothèque construite en France spécifiquement pour les enfants ! Elle a vu le jour en 1965 dans un quartier populaire de Clamart, la cité de La Plaine. Mondialement connue, construite sur une initiative privée par l’Atelier de Montrouge, la Petite Bibliothèque Ronde a depuis toujours eu pour vocation d’offrir la plus belle des littératures aux enfants entre des murs magnifiques, chaleureux, boisés, tout en courbe.

Malheureusement, dois-je dire aujourd’hui, la Mairie de Clamart est devenue propriétaire du terrain et du bâtiment par donation dans les années 70. Une association indépendante, la Petite Bibliothèque Ronde, gère le lieu. En 2006, la Bibliothèque avait déjà été menacée de fermeture, pour non respect des normes de sécurité. La Bibliothèque avait alors été sauvée in extremis, grâce à la mobilisation de médias, de citoyens, de personnalités, d’habitants qui avaient occupé les lieux durant douze jours.

 

Dix ans plus tard, la situation se répète, mais de façon plus tragique. La Mairie de Clamart a exigé, il y a deux mois, du Conseil d’Administration de l’association La Petite Bibliothèque Ronde, qu’il vote le déménagement de l’équipe vers des locaux temporaires. Ce déménagement, prévu au 30 septembre 2016, allait avoir des répercussions conséquentes et immédiates sur le travail de l’association :

–  L’association allait travailler dans des locaux éloignés de son public (à plus de 30min à pied de son emplacement actuel).

–  L’association n’aurait pu accueillir qu’une dizaine d’enfants maximum dans ses locaux temporaires ;

–  L’association aurait dû payer le loyer de ces locaux avec la subvention annuelle de la municipalité. Elle craignait de devoir licencier du personnel pour garder son budget à l’équilibre ;

–  L’association n’avait aucune garantie de revenir un jour entre les murs du bâtiment cité de La Plaine.

–    La municipalité prévoyait probablement, à terme, de faire cohabiter la Petite Bibliothèque Ronde, dans ses locaux originels, avec la section jeunesse de la médiathèque municipale, alors que leurs missions et leurs valeurs sont clairement différentes. Dès lors, le mécénat privé, qui finance actuellement la Petite Bibliothèque Ronde à hauteur de 55%, risquait de se retirer, puisqu’il n’avait pas vocation à financer une médiathèque municipale. Dans ce cas de figure, la Petite Bibliothèque Ronde n’aurait tout simplement plus eu les moyens d’exister…

Mais, coup de théâtre, au 9 septembre 2016, l’association ne disposait toujours pas du bail de ses nouveaux locaux ! La Ville de Clamart s’était pourtant engagée à le faire parvenir courant juillet.

Le Conseil d’Administration s’est réuni le 16 septembre 2016 afin d’évoquer l’avenir proche de l’association. En présence d’élus de la ville et du Territoire, il a refusé de faire déménager l’équipe de La Petite Bibliothèque Ronde dans l’immédiat. Il a également autorisé le Président de l’association, Olivier Ponsoye, à ester en justice pour défendre les intérêts de la Petite Bibliothèque Ronde.

La Petite Bibliothèque Ronde de Clamart est donc entrée en résistance. A suivre…

Nous avons lancé une pétition en ligne pour soutenir la bibliothèque. Elle se trouve ici  »

Pour plus d’informations, vous pouvez retrouver le collectif de soutien sur facebook et leur site internet.


Vous habitez à Strasbourg et souhaitez donner vos livres ? RecycLivre vous offre LA solution ! Pour une collecte gratuite à domicile contactez Charlie au 03 67 10 45 42 ou remplissez le formulaire d’inscription disponible ici.

 

2 commentaires

  1. Anonyme à 16:28 le 27 septembre 2016

    le problème de cet article c’est qu’il est partial.

  2. Anonyme à 16:56 le 10 novembre 2016

    Rien n’est jamais impartial

Écrire un commentaire ?