• 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
,
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
reversés
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
arbres sauvés
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
litres économisés

SE SOUVENIR GRÂCE À LA LECTURE : Journée Internationale dédiée à la Mémoire des Victimes de l’Holocauste et de la Prévention des crimes contre l’humanité.

Le 27 janvier 1945, le camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau est libéré par les forces soviétiques. Depuis 2005, cette journée est officiellement reconnue comme la Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste. En ce jour, les citoyens du monde entier se souviennent des 6 millions de victimes de l’Holocauste et des innombrables vies qui ont été changées à jamais par ce génocide.

Cette journée n’a pas pour but de perpétrer la mémoire de l’horreur, mais d’apprendre à chacun à être vigilant, à défendre des valeurs démocratiques et à combattre l’intolérance.

Le Devoir de Mémoire c’est toute l’année, mais pour nous c’est l’occasion de vous proposer une sélection d’ouvrages à lire (ou à relire) sur cette sombre période.

Parce que c’est notre devoir de nous souvenir. Par respect pour les victimes et leurs familles, pour tirer les leçons du passé et ne pas reproduire les mêmes erreurs, pour combattre le négacionnisme. 

Parmi les nombreux ouvrages les témoignages, les récits historiques et les romans sur cette sombre période :

  • L’aube à Birkenau – Simone Veil
  • Si c’est un homme – Primo Lévi
  • La Mort est mon métier : Robert Merle 
  • Sonderkommando : Dans l’enfer des chambres à gaz – Shlomo Venezia
  • Treblinka – J.F Steiner
  • Retour à Birkenau – Ginette Kolinka et Marion Ruggieri
  • Hommes et femmes à Auschwitz – H. Langbein
  • La Grande rafle du Vel’d’Hiv – Claude Lévy et Paul Tillard
  • La liste de Schindler – Thomas Keneally
  • Au nom de tous les miens – Martin Gray
  • Les Juifs en France Pendant la Seconde Guerre Mondiale – Renée Poznanski
  • Être sans destin – Imre Kertész
  • Noirs dans les camps nazis – Serge Bilé
  • Un désir fou de danser – Elie Wiesel
  • L’Espèce humaine – Robert Antelme
  • Le Dernier des Justes – André Schwarz-Bart
  • L’Oiseau bariolé – Jerzy Kosinski
  • Le pianiste – Wladyslaw Szpilman
  • Le choix de Sophie – William Styron
  • Elle s’appelait Sarah – Tatiana de Rosnay

Accessibles également aux plus jeunes :

  • Un sac de billes – Joseph Joffo
  • Le journal d’Anne Frank – Anne Frank
  • Personne ne m’aurait cru, alors je me suis tu – Sam Braun
  • La grande peur sous les étoiles – Jo Hoestlandt
  • Otto, autobiographie d’un ours en peluche – Tomi Ungerer
  • Inconnu à cette adresse – Kressmann Taylor

6 commentaires

  1. Anonyme à 16:30 le 16 janvier 2021

    J’ai lu quasi tout ces livres-temoignages de l’Holocauste. Cela me touche de très près.
    Merci.
    Cordialement.

  2. Anonyme à 15:15 le 20 janvier 2021

    Mon père a été déporté à Birkenau avant de transiter dans beaucoup d’autres camps en tant qu’esclave Siemens. Son témoignage figure dans le recueil de Spielberg sur la Shoah. Moi-même ai fait en 1993 mon pélérinage à Birkenau sous la conduite de Ginette Kolinka. Si cela me tient tant à coeur, c’est que mon père comme moi était athée. Être juif n’est pas appartenir à une race, ni même à une culture : c’est appartenir à une religion. Mon père ne fut pas arrêté comme Juif, mais comme officier de la Résistance, même s’il fut ensuite reconnu et déporté comme Juif.Ce dont il faut se souvenir, au delà de la Shoah, c’est de l’arbitraire que permet l’endoctrinement dans la pensée unique. Ne jamais renoncer à se battre pour sa liberté de penser, d’être, sa différence essentielle.

  3. Anonyme à 15:22 le 20 janvier 2021

    Belle initiative de votre part
    petit fils et arriere petit fils de résistantes déportées, j ai lu beaucoup de livre sur cette terrible période, dont une partie des livres de vptre liste.
    Agir pour le Devoir de Mémoire est essentiel
    belle journée

  4. Anonyme à 18:15 le 20 janvier 2021

    Le travail de mémoire est essentiel de nos jours que les derniers survivants s’éteignent. J’ai lu également la quasi-totalité de votre liste et même plus encore.
    Il faut perpétuer cette mémoire absolument !
    Bien à vous.

  5. Anonyme à 20:43 le 20 janvier 2021

    Je les ai lu quasiment tous. Ma famille a été touchée par cette barbarie et surtout par la lâcheté de ceux qui ont dénoncé les résistants. Ces ouvrages sont tous très importants, pour la mémoire, pour la transmission surtout; parce que c’est notre Histoire commune; mais s’il s’en détache un, pour moi, c’est « Si c’est un Homme » de Primo Lévy, Sans oublier les ouvrages d’Hannah Arendt.

  6. Anonyme à 10:15 le 1 février 2021

    La vigilance de tous les instants : « le ventre est encore fécond d’où a surgi la bête immonde » Bertolt Brecht dans la résistible ascension d’Arturi Ui
    Le mémorial de la Shoah fait un travail remarquable d’enseignement auprès des jeunes et dans l’Education Nationale
    http://www.memorialdelashoah.org
    Ne pas galvauder le mot génocide : les quatre génocides du XX° siècle : les Herrero et Nama, les arméniens, juifs dans la Shoah et les tutsis du Ruanda.

Écrire un commentaire ?